Les Bâtons à Hochet du Nigeria du Sud

QU’EST-CE QU’UN BÂTON À HOCHET ?

Les bâtons à hochets, également appelés ukhurhe, proviennent du Royaume du Bénin qui se situait au sud du Nigéria. Les ukhurhe servent à rendre hommage au personnes decedées. On les trouve généralement suspendus à un autel (une surface plane surélevée servant de centre à un rituel religieux pour comémorer les morts). Tout le monde peut avoir un bâton à hochet – qu’il fasse parti de la royauté ou pas.

À QUOI RESSEMBLE UN UKHRURHE ?

Le bâton peut être fait en bois, en métal (par exemple en cuivre) en laiton ou en bronze. Les bâtons en métal sont normalement réservés aux membres de la royauté. Le creux à l’extrémité du bâton est rempli d’un petit cylindre en argile fermé (un long tube circulaire) qui contient des boulles en argile. Quand on secoue le bâton, les balles rebondissent à l’intérieur du tube et font du bruit.

Les personnes qui se recueillent sur l’autel d’une personne morte secouent l’ukhurhe. Le bruit est sensé attirer l’attention des ancêtres. Souvent, une tête d’homme, un visage ou un poing fermé est gravé à l’extrémité du bâton.

Il n’est pas rare de voir des bâtons avec des symboles gravés sur la tige. On trouve souvent des animaux, des personnes, des armes telles que des sabres, ainsi que des motifs. Les animaux qui apparaissent le plus souvent sont les éléphants, les léopards et les crocodiles. Chaque animal symbolize quelque chose de différent. Par exemple, l’éléphant représente le pouvoir, c’est un chef de tribu. Dans l’art du béninois les léopards symbolisent la royauté. Les crocodiles symbolisent le dieu de l’eau, Olokun.

COMMENT ET QUAND UTILISAIT-ON LES UKHURHES ?

Les bâtons à hochet sont généralement posés contre un mur en argile de la maison. Les murs des maisons des grands chefs sont ondulés (un motif répétitif alternant entre creux et bosses). Chaque ukhurhe représente quelqu’un. Les ukhurhes sont placés sur un autel.

Les autels sont souvent décorés avec des sculptures en laiton ou en bois qui représentent les personnes décédées. Des cloches sont souvent utilisées pour signaler le début de la cérémonie. Grâce à tous ces éléments, ainsi que l’ukhurne, la communauté peut se souvenir des défunts et faire le deuil.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *