La Conservation des Rhinocéros Noirs

 

Les rhinocéros noirs sont une espèce de rhinocéros qui se trouve principalement dans le sud et l’est de l’Afrique. C’est une espèce gravement menacée, dont seulement 5 500 individus vivent en captivité ou dans la nature. Si une espèce est en voie d’extinction, cela signifie qu’elle est en risque de disparaître de la nature.

 

Pourquoi les rhinocéros noirs sont-ils menacés ?

 

Les rhinocéros noirs sont tués par les braconniers à cause de leurs cornes. Ces cornes sont vendues sur le marché noir à des prix très élevés. Ceci motive les braconniers à les chasser. Ces cornes de rhinocéros sont souvent utilisées dans la médecine traditionnelle, même s’il n’y a aucune preuve qui démontre leurs propriétés médicales.

 

Des zones de plus en plus larges sont utilisées pour l’élevage et l’agriculture en Afrique. Ceci signifie qu’il y a de moins en moins d’espaces connectés disponible pour les rhinocéros qui ont du mal à trouver des habitats adéquats. Le manque de ‘couloirs’ et de connections entre les différents habitats rend la reproduction entre les populations de rhinocéros encore plus difficile.   

 

Quelles améliorations ont-été effectués ?   

 

De nombreux efforts pour mettre en place des lois plus strictes contre le braconnage ont été effectués par des gouvernements en Afrique, tel que ceux au Kenya et en Tanzanie. Ceci a permis d’imposer des sanctions plus sévères sur les gangs de braconniers, comme par exemple l’augmentation de l’amende maximale pour les braconniers qui se font attraper. Par conséquent, le nombre de rhinocéros tués par les braconniers a considérablement diminué. Alors que 1349 rhinocéros avaient été tués en 2015, seulement 892 ont été tués en 2018.

  

Des rhinocéros appartenant à des populations préexistantes ont aussi été transportés à de nouveaux endroits. Ce processus s’appelle la ‘répartition des espèces’. Ceci permet à une espèce de vivre dans différentes zones, même si les ‘couloirs’ qui les rejoignaient auparavant ont été bloqués par le développement de l’agriculture. Grâce à cela, un nombre plus grand de troupeaux de rhinocéros peuvent se développer, et ainsi augmenter les chances de survie de l’espèce.

 

Au cours des six dernières années, le nombre de rhinocéros noirs a augmenté considérablement. En 2012, il y avait 4845 rhinocéros noirs dans la nature et en captivité. En 2018, 5630 rhinocéros ont été enregistré. Les experts dans le domaine prévoient que le nombre de rhinocéros noirs continuera à d’augmenter.  

 

Quels sont les problèmes qui pourraient affecter la conservation des rhinocéros à l’avenir ?

 

Un problème important qui pourrait survenir est la nette réduction en tourisme due à l’actuelle pandémie de coronavirus. Ceci rend le financement des initiatives de conservation plus difficile, comme par exemple pour les parcs nationaux qui dépendent considérablement sur le tourisme pour survivre. Bien que des mesures plus strictes ont été prises contre le braconnage, il est encore difficile pour les gouvernements africains d’attraper les braconniers. Le développement de l’agriculture a aussi empêché la croissance des populations de rhinocéros car ils ont moins d’espace pour vivre.

 

En Afrique du Sud, le gouvernement a décidé d’autoriser la chasse au trophée des rhinocéros en se justifiant que les revenus gagnés seraient utilisés dans les efforts de conservation. Cependant, ceci pourrait ralentir le taux de croissance de leur population car plus de rhinocéros seront tués. Il y a encore beaucoup de travail à faire pour s’assurer que les rhinocéros noirs ne soient plus une espèce en voie d’extinction.  

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *