Comment un Désaccord Peut-il Être Positif?

La confrontation peut ressembler à une attaque contre ce en quoi nous croyons. On se dispute souvent autour d’idées qu’on trouve les plus importantes, de sorte que les arguments peuvent sembler particulièrement personnels. Trouver un «juste milieu» pour résoudre les problèmes est une méthode pour calmer les tensions quand tout le monde n’est pas d’accord. Cette capacité à faire des compromis de manière efficace (changer nos points de vue / actions pour éviter la confrontation) constitue le fondement de relations stables.

D’OÙ VIENNENT LES CONFLITS ?

Les gens sont en désaccord sur de nombreuses questions. Le désaccord peut inclure des enfants qui se disputent pour un jeu, une querelle de terres entre voisins, ou des groupes qui se disputent à propos de questions philosophiques complexes, comme par exemple l’existence d’un Dieu. Le désaccord existe simplement parce que les personnes et leurs origines sont très différentes et que leurs idées varient.

COMMENT RÉSOUDRE LES DÉSACCORDS ?

Le désaccord peut être traité de plusieurs manières. Dans le passé, les différends étaient généralement résolus par les anciens, les chefs et les chefs de famille. Toutefois, le désaccord peut également être résolu par des personnes qui parlent raisonnablement avec la ou les autres personnes impliquées. Faire preuve de volonté de parler et de négocier ouvertement peut suffire à empêcher l’aggravation d’un problème. Le meilleur moyen de traiter un désaccord est potentiellement de faire des compromis. L’exemple ci-dessous illustre pourquoi cela pourrait être le cas.

EXEMPLE DE DÉSACCORD MENANT À DES RÉSULTATS POSITIFS

Deux hommes vivent de chaque côté d’un lac. Ils sont en désaccord sur la façon d’utiliser leurs ressources. Le premier s’inquiète de la diminution des poissons car le deuxième invite d’autres personnes à pêcher pour une petite somme d’argent. Ils discutent de la question.

Les deux hommes conviennent d’un quota de pêche. C’est plus grand que ce que le premier homme aurait voulu, et plus petit que ce qu’aurait préféré le deuxième. Cependant, le premier homme préfère ce compromis à l’alternatif: que le deuxième homme puisse pêcher tous le poissons. Pareillement, le deuxième homme préfère également pêcher un peu moins de poissons que d’en pêcher aucun.

C’est un exemple de vie paisible qui influencera d’autres membres de la société. Bien que cela puisse sembler idéaliste (trop optimiste), le développement découle souvent de controverses (désaccord).

CONCLUSION

Lorsque quelqu’un n’est pas d’accord avec nous, nous devons contrôler nos émotions, essayer de ne pas nous sentir personnellement attaqués et présenter nos idées de manière factuelle et neutre. Parfois, la résolution peut prendre beaucoup de temps, mais cela vaut la peine de persévérer. Vous pouvez éventuellement remarquer un changement dans les interactions de votre partenaire, de votre famille ou de la société. Travailler ensemble plutôt que l’un contre l’autre est presque toujours une bonne chose!

FRANCESCA BUTT

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *