La conservation des loups éthiopiens

L’Afrique est célèbre pour sa vie sauvage – les animaux comme les lions, les zèbres, les éléphants, les rhinocéros et les girafes sont souvent les premiers à venir à l’esprit. Cependant, il y a beaucoup d’autres animaux que l’on trouve sur le continent. Le loup éthiopien (également connu sous le nom de chacal rouge, chacal de cheval et chacal du Simien) est l’un d’entre eux. Ils sont plus grands que les chacals, mais sont encore assez petits (normalement environ un demi-mètre de haut). Les loups ont une fourrure rouge-brun et des bandes blanches sur les côtés de leur cou.

Où les trouve-t-on ?

Comme son nom l’indique, le loup éthiopien ne se trouve qu’en Éthiopie. Il vit dans les régions afro-alpines du pays, en altitude dans les montagnes. En fait, toute la population (360-440 individus) est répartie sur seulement 7 chaînes de montagnes et parcs nationaux.

Quels sont les problèmes auxquels sont confrontés les loups éthiopiens ?

Les loups éthiopiens sont une espèce en voie de disparition, ce qui signifie qu’ils risquent de disparaître complètement. Ils sont en danger parce que les humains s’installent dans leurs habitats (les maisons naturelles des loups) et créent des fermes. Il est bon pour l’homme de s’installer plus haut dans les montagnes, car le sol et les précipitations sont plus propices à l’agriculture. Cependant, cela laisse moins d’espace aux loups.

Les communautés humaines ont également tendance à amener des chiens avec elles. Comme les loups et les chiens sont apparentés, les maladies peuvent se transmettre entre eux. Les deux plus courantes sont la rage et la maladie de Carré, qui sont vraiment dangereuses pour les loups. En fait, certaines épidémies de rage chez les loups éthiopiens ont tué ¾ de la population en une seule fois. Ces maladies se déclarent régulièrement tous les deux ans, ce qui rend difficile le rétablissement des populations de loups éthiopiens.

Pourquoi les loups éthiopiens sont-ils importants ?

Les loups éthiopiens sont la seule espèce de loup en Afrique, et sont également le carnivore le plus menacé du continent. Ils sont importants parce qu’ils sont une « espèce endémique », ce qui signifie qu’ils ne se trouvent qu’à un seul endroit. Cela signifie également qu’ils ont des caractéristiques uniques qui ne peuvent pas être trouvées chez d’autres animaux, et qu’il est donc important de les protéger.

Que fait-on pour les aider ?

Comme il s’agit d’une espèce endémique, toute menace pesant sur leur survie est particulièrement grave. Des chercheurs d’universités européennes travaillent depuis de nombreuses années avec le gouvernement éthiopien et les communautés locales pour protéger l’espèce. Comme les loups ne mangent que des rongeurs, ils ne constituent pas une menace pour le bétail des agriculteurs. Il est donc plus facile de travailler avec les agriculteurs locaux pour protéger les loups.

Les scientifiques vaccinent les loups contre les maladies que sont la rage et la maladie de Carré. Cela permet d’arrêter la propagation de la maladie, car le corps des loups sera préparé aux futures épidémies et ne mourra donc pas. Ils ont commencé à utiliser des vaccins comestibles, ce qui facilite grandement la vaccination de ces animaux sauvages.

Pour protéger leur habitat, des parcs nationaux ont été créés dans les montagnes où vivent les loups. Ils encouragent également la communauté à créer des entreprises d’écotourisme, afin de susciter un plus grand intérêt pour les loups tout en aidant les habitants à gagner de l’argent. Les scientifiques mettent en place des programmes éducatifs dans les écoles et les villages des montagnes où vivent les loups. Cela aide la communauté locale à comprendre l’importance de la protection de l’espèce.

Bien qu’il reste encore beaucoup de travail à faire, la collaboration avec la communauté locale a été l’une des principales raisons du succès de ces programmes. Cette collaboration permettra de garantir la poursuite de ces efforts de conservation à l’avenir.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *