Que Fait l’Union Africain Pour Vous? Santé Publique et Sida

QU’EST CE QUE L’ÉPIDÉMIE DU SIDA ET POURQUOI EST-CE IMPORTANT?

Le «virus de l’immunodéficience humaine» (VIH) et le «syndrome d’immunodéficience acquise» (sida) ont eu un effet dévastateur sur le continent africain. On estime qu’environ 35 millions de personnes en Afrique ont déjà contracté le sida et que l’épidémie a fait environ 15 millions de victimes.
Le VIH / SIDA empêche le corps humain de répondre correctement aux maladies, rendant potentiellement mortelles des maladies mineures. Cette maladie peut être évitée. Cependant, une fois infecté, il est très difficile à traiter et réduit massivement l’espérance de vie du patient.

QUE FAIT L’UNION AFRICAINE À CE SUJET?

Il y a eu plusieurs propositions de l’Union africaine (UA) pour faire face à la crise du sida:
La Déclaration d’Abuja (2001);
Les dirigeants africains ont promis d’engager 15% de leurs budgets nationaux dans les soins de santé; en réalité, 1/3 des pays africains consacraient au moins 10% de leur budget
La création de «AIDS Watch Africa» – chargée spécifiquement de mener des activités de «plaidoyer, de responsabilisation et de mobilisation des ressources» contre le SIDA
La position commune africaine (2006); ont demandé un accès accru aux médicaments et aux soins de santé de base, et que le pourcentage des personnels de santé africains atteigne 5%
La Conférence de Johannesburg (2007); axé sur le développement des systèmes nécessaires pour mener à bien le traitement du sida
La feuille de route sur la responsabilité partagée et la solidarité mondiale (2012); présenté des solutions pratiques, centrées sur l’Afrique, contre le SIDA: appelant à:
– La diversification des sources de financement
– L’accès aux médicaments essentiels
– L’amélioration de la gouvernance de la santé

Une partie de la mission de l’UA a consisté à mobiliser un soutien externe; l’ONU a contribué; dans le cadre du «Fonds mondial de lutte contre le VIH / sida, la tuberculose et le paludisme» et par l’intermédiaire de l’Organisation mondiale de la santé.

L’ORGANISATION EST-ELLE EFFICASSE?

Bien sûr, il reste encore beaucoup de choses à faire avant de pouvoir mettre fin à l’épidémie de sida. Cependant, l’UA a pris des mesures concrètes pour atteindre cet objectif.
Selon un rapport de l’ONUSIDA de 2013, entre 2005 et 2011, les décès liés au sida en Afrique subsaharienne ont chuté de 33% et, entre 2001 et 2011, le nombre de nouvelles infections à VIH en Afrique subsaharienne a diminué de 25%.
Tout cela ne peut pas être attribué uniquement à l’UA, cependant, les programmes de l’UA ont sans aucun doute eu un impact sur la réponse continentale et internationale.

CELINIE NGUYEN

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *