Comment écrire un testament – étape par étape

COMMENT ECRITRE UN TESTAMENT – ETAPE PAR ETAPE

Les dernières volontés et le testament sont des documents légaux qui précisent les personnes qui hériteront de vos possessions et vos biens après votre mort. Écrire ses dernières volontés permet de mettre de l’ordre dans vos affaires et vos biens afin de mettre votre famille financièrement à l’abris, nommer des gardiens légaux pour vos enfants et exprimer vos souhaits concernant votre enterrement.

Un testament doit remplir quelques obligations légales. Si votre héritage est complexe, il est fortement conseillé de consulter un avocat qui sera en mesure de vous aider. En revanche si votre situation est simple, vous pouvez écrire votre testament vous-même afin d’économiser les frais d’avocat.

UN GUIDE ETAPE PAR ETAPE

1) Identifiez-vous: Inscrivez votre nom, prénom, adresse, date de naissance ainsi que votre numéro d’identité au début du document

2) Déclarez que ce document est votre testament: Un bon exemple de première phrase serait “Je soussigné *inclure votre nom entier* déclare sur l’honneur que ce document matérialise mes volontés ainsi que mon testament”.

3) Si vous avez déjà écrit précédemment un testament ou vos volontés, il est conseillé de mentionner que ces derniers ne sont plus valables. Par exemple “Je révoque et annule les testaments que j’ai écris dans le passé »

4) La sanité d’esprit: la validité d’un testament peut être remise en question si le testateur (l’auteur du testament) ne semble pas sain d’esprit. Il est donc recommandé d’inclure une phrase prouvant votre aptitude au regard de la lois. Par exemple: “Je déclare être sain d’esprit et avoir l’âge légal pour produire ce testament”.

5) Un testament peut également être remis en question si l’auteur a été victime d’influences extérieures indues (que l’auteur a été manipulé ou exploité). Pour éviter cette situation, il est conseillé d’inclure une phrase telle que “Ce document représente l’expression de mes voeux sans influence indue ou contrainte”.

6) Identifiez les bénéficiaires (les personnes qui toucheront votre héritage): Si vous décidez de léguer votre héritage à des membres de votre famille, citez leurs noms et date de naissance. Par exemple “Je suis marié avec Monsieur/Madame *nom entier de votre partenaire * née(e) le *Date de naissance de votre partenaire* et mes enfants sont *nom entier de votre enfant * née(e) le *Date de naissance de votre enfant* ”.

7) Nommer un exécuteur testamentaire: Un exécuteur testamentaire est une personne qui fait en sorte que le testament soit respecté et que les biens soient distribués comme prévu dans le testament. Tout le monde peut devenir exécuteur testamentaire mais il est conseillé de choisir quelqu’un avec de l’expérience en droit ou dans les affaires. C’est aussi une bonne idée de désigner un second exécuteur testamentaire dans le cas où le premier exécuteur testamentaire ne serait pas en mesure de remplir son devoir. Par exemple “Je désigne Monsieur/Madame *Prénom Nom* exécuteur testamentaire. Si cet exécuteur testamentaire n’est pas en mesure ou refuse de remplir ce rôle, je nomme Monsieur/Madame *Prénom Nom* en tant que second exécuteur testamentaire.”

8) Spécifier la façon dont vous souhaitez diviser vos biens (argent) en attribuant un certain pourcentage à chaque personne. Par exemple “Je lègue 70% de mes biens à mon épouse *Prénom Nom de l’épouse* et 30% à mon/ma fils/fille *Prénom Nom*. “

9) Si vous souhaitez donner un bien précis à une personne, mentionnez son nom et prénom ainsi qu’une description détaillée du bien dont il est question. Ce bien ne sera pas inclus dans le pourcentage de partage des biens mentionné précédemment. Par exemple “Je décide de léguer à mon ami *Prénom et Nom* ma montre Timex marron.”

10) Précisez la personne qui touchera les parts si l’un des bénéficiaire meurt avant vous. Par exemple “Si mon enfant, *Prénom Nom*, meurt avant moi, sa part de 30% passera à *Prénom Nom*. »

11) Désignez un gardien légal si vos enfants ne sont pas encore adultes.

12) Vous pouvez préciser la manière dont vous souhaitez être enterré et la personne qui paiera pour les frais funéraires.

13) Signez et ajoutez votre nom entier, la date et le lieu à la fin du testament.

De nombreux pays exigent que les testaments soient signés en présence d’au moins deux témoins qui doivent signer le document et déclarer que vous étiez sain d’esprit et en âge légal au moment de la signature du document.

ZOE HARRISON

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *