ADAPTER LE BIEN-ÊTRE COMME MODE DE VIE SAIN

« La santé est un état du corps. Le bien-être est un état de l’être ». -J. Stanford

La santé est une richesse qui vaut plus que l’or. Le bien-être est l’absence de maladie et une bonne condition mentale, surtout en tant qu’objectif activement poursuivi. Le voyage vers le bien-être pour atteindre un mode de vie sain n’est pas facile, car il influence notre comportement pour avoir un mode de vie sain et positif. « La vie, c’est comme faire du vélo » selon Albert Einstein, et pour garder l’équilibre, nous devons continuer à avancer avec patience, concentration et détermination. Vous pouvez commencer par de petits changements dans chaque dimension du bien-être et faire une pause lorsque vous ne pouvez plus aller plus loin. Il n’y a pas de ligne d’arrivée dans la vie, car c’est un voyage. Il en va de même pour la santé. La recherche du bien-être est un voyage, pas une destination. Le but ultime est notre effort continu pour cibler notre faiblesse jusqu’à ce qu’elle devienne notre force.

QU’EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE ?

Le bien-être est l’état et la qualité de la santé émotionnelle, mentale et physique. Il s’agit de vivre une vie pleine de gestion individuelle dynamique pour l’ensemble de son bien-être. Selon les experts en recherche, les problèmes de santé courants tels que l’hépatite B et la dépression se manifestent par une perte d’appétit, des douleurs articulaires, de la fièvre et du stress, de l’inactivité physique, de l’obésité et des maladies cardiaques. Il n’a aucune incidence sur l’âge, le sexe, la forme ou la taille d’une personne et le bien-être est fondamental pour la qualité et l’amélioration de la vie. Le bien-être est à l’origine de notre apparence, de nos sentiments, de notre interaction avec les autres et de notre progression dans la vie et au travail.

LE BIEN-ÊTRE PAR RAPPORT À LA SANTÉ

L’OMS définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social et pas seulement l’absence de maladie », tandis que le bien-être est « l’état de santé optimal des individus et des groupes ». Ainsi, le bien-être est holistique et multidimensionnel, c’est l’état d’un mode de vie sain pratiqué au fil du temps. Par exemple, une personne peut ne pas être en bonne forme physique et en bonne santé, mais pratiquer le bien-être, améliorant ainsi son bien-être et sa santé globale. À l’inverse, le bien-être émotionnel d’une personne peut ne pas être excellent, mais elle est en bonne santé physique et ne souffre d’aucune maladie. Nous ne pouvons pas choisir l’état de notre santé, mais nous pouvons choisir consciemment le bien-être, en prenant des mesures actives et continues et en étant responsable de notre bien-être. La santé comprend l’état d’absence de maladie ou de blessure. Le bien-être est associé au fait de faire activement des choix et des changements de style de vie qui mènent à une santé holistique, comme rencontrer de nouvelles personnes, avoir une bonne nuit de sommeil, manger plus de fruits et de légumes.

ADAPTER LE BIEN-ÊTRE COMME UN MODE DE VIE SAIN

La santé est un objectif, tandis que le bien-être est le processus actif pour l’atteindre. Pour adopter un mode de vie sain, nous pouvons pratiquer le bien-être pour nous aider à atteindre une expérience positive. Le bien-être est multidimensionnel et holistique. Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes des différentes dimensions du bien-être. Plus vous atteindrez ces dimensions, meilleur sera votre bien-être.

Le bien-être physique : l’adoption d’habitudes saines telles qu’un régime alimentaire et l’exercice physique peut nous aider à réduire le risque de maladies, le stress et à augmenter notre énergie.

Le bien-être intellectuel : il s’agit de notre engagement global dans le monde par l’acquisition de connaissances et de créativité et par la recherche de solutions aux problèmes.

Le bien-être environnemental : Il comprend les connexions, les contributions et un environnement physiquement sain et exempt de dangers, par exemple, la réduction, la réutilisation et le recyclage.

Le bien-être social : Il s’agit de la façon dont nous interagissons avec les autres. Nous pouvons réduire le stress, valoriser la diversité et la culture des autres.

Le bien-être spirituel : Il s’agit du sens que nous donnons à notre vie et qui guide nos actions. Il ne s’agit pas nécessairement de la religion mais peut être développé et trouvé à travers la nature.

Le bien-être émotionnel : il implique l’acceptation de nos émotions, de nos pensées, de notre confiance et de notre capacité à faire face aux défis de la vie.

Le bien-être professionnel : Il s’agit de notre comportement vis-à-vis de notre environnement professionnel, de notre travail et de nos collègues de travail. La capacité à trouver un équilibre entre le travail et les loisirs.
En conclusion, l’atteinte d’une bonne santé et du bien-être est le fondement de la paix intérieure pour chacun et le ressort pour travailler à la réalisation de nos objectifs individuels et contribuer de manière significative à nos communautés. La pratique du bien-être affirme et encourage les expériences positives. Le bien-être peut être atteint en faisant des efforts conscients pour développer et avoir un équilibre dans les multiples dimensions de notre vie, notamment physiologique, spirituelle, physique, intellectuelle, financière, environnementale et professionnelle. Il est donc crucial de se concentrer sur notre bien-être tout en respectant et en améliorant les mesures de sécurité.

MENSAH GIFTY

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *