Le Grand Empire africain médiéval et ses valeurs

L’Empire du Mali était un empire de l’Afrique de l’Ouest qui a existé de 1235 jusqu’à 1670. À son sommet, il comprenait la Sierra Leone, le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée, le Mali, le Nigéria et la Côte d’Ivoire de nos jours.

Son trait le plus connu était sa grande richesse – on estime que l’Empereur Mansa Moussa (1280-1337) était l’homme le plus riche de toute l’histoire. Pendant sa participation au hadj (voyage religieux à la Mecque, en Arabie saoudite), il est allé à travers le désert du Sahara accompagné de 72.000 hommes, chacun parmi eux vêtu de soie perse. Il a donné de la poudre d’or aux pauvres en route. Quand il a atteint l’Égypte, il s’est arrêté au Caire, où il a donné tant d’or que le prix d’or s’est effondré avec l’économie de l’Égypte.

Mais l’Empire du Mali avait plus que des richesses. Il avait aussi des valeurs qui, de certaines manières, faisaient de lui l’empire le plus avancé du monde de son époque.

L’Éducation

Quand Mansa Moussa est retourné de l’Égypte, il a entraîné avec lui plusieurs spécialistes, artistes et architectes islamiques. Ils ont développé ensemble la grande ville de Tombouctou. Ils ont aussi construit des mosquées, des bibliothèques et une université. Il y avait aussi un grand commerce des livres et l’université est devenue le cœur d’apprentissage de l’Afrique avec plus de 25.000 étudiants.

La Tolérance Religieuse

Il y avait plusieurs religions dans l’Empire du Mali, toutes desquelles vivaient ensemble en harmonie. D’habitude les marchands et les gouverneurs étaient des musulmans alors que les travailleurs pratiquaient des religions africaines traditionnelles. Puisque l’Empire du Mali était si grand, il y avait une grande variété de religions. Tout le monde avait le droit de pratiquer leur religion locale.

Conclusion

À son sommet, l’Empire du Mali était la partie la plus prospère du monde. Beaucoup de monde y habitaient – ils venaient de divers endroits et pratiquaient de diverses religions mais, parce qu’ils se respectaient, ils pouvaient collaborer, beaucoup accomplir dans le domaine pédagogique et établir un réseau riche de commerce, donc tout le monde les respectaient. Mansa Moussa a été représenté avec une couronne et un sceptre d’or sur l’Atlas catalan (carte espagnole du monde réalisée en 1375). Aucune personne régnante d’autre n’a figuré là-dessus.

Résumé

L’Empire du Mali a existé de 1235 jusqu’à 1670 et couvrait une grande partie de l’Afrique de l’Ouest. Il faisait le commerce du sel et de l’or et, grâce à son grand réseau de commerce, il est devenu la partie la plus riche du monde. Il valorisait beaucoup l’éducation et l’Empire a développé la ville de Tombouctou, avec une université à 25.000 étudiants, qui est devenue le cœur d’apprentissage de l’Afrique. L’Empire était tolérant envers les religions et permettait et aux musulmans et aux pratiquants des religions africaines traditionnelles de pratiquer comme ils voulaient. L’Empire du Mali est devenu grand en respectant toute sa population, en lui permettant de pratiquer ses religions, en l’encourageant à travailler ensemble et en assurant à elle une éducation.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *