L’Histoire de l’Union Africaine

LE CONCEPT DE L’UNITÉ AFRICAINE

L’idée d’unité africaine et d’une Union africaine (UA) a une longue histoire – née du mouvement panafricain, qui a émergé parmi intellectuels et dirigeants, tant en Afrique que dans le monde entier. Le «panafricanisme» appelle à la solidarité entre tous les peuples d’ascendance africaine, en tant que méthode de responsabilisation de tous les peuples africains du monde.

Le développement de l’unité africaine a également été influencé par des préoccupations plus concrètes: la promotion des intérêts africains à l’étranger, la protection de la sécurité du continent africain et la concurrence avec d’autres organisations influentes telles que l’Union européenne.

ORGANISATION DE L’UNITÉ AFRICAINE (OUA)

L’Organisation de l’unité africaine (OUA), créée en 1963 à Addis-Abeba (Éthiopie), a été la première tentative de création d’une organisation panafricaine. Essentiellement précurseur de l’UA, l’OUA avait trois objectifs principaux:

  • Encourager la coopération entre les états africains pour améliorer la vie de leurs peuples
  • Défendre l’indépendance des états africains
  • Éliminer le colonialisme et la domination de la minorité blanche

Avec la fin du colonialisme, la domination de la minorité blanche et plusieurs différends de longue date, 53 des 54 pays africains qui existaient à l’époque étaient membres de l’OUA au moment de sa dissolution en 2002.

L’établissement de l’OUA a été un pas important vers l’institutionnalisation de la solidarité et de l’unité africaines et la fin du colonialisme, mais l’organisation n’a pas été très efficace, elle ne pouvait guère empêcher activement les conflits, les violations des droits de l’homme, etc.

Les années 90 ont été une période de changement radical en Afrique. Sur le plan politique, la fin de la guerre froide a engendré des demandes de démocratisation et d’ouverture politique. La mondialisation a créé des opportunités, mais aussi des dangers d’exploitation. L’idée d’une ‘Renaissance africaine’ a été vivement défendue dans l’Afrique du Sud post-apartheid par le vice-président Mbeki. Tous ces changements ont entraîné une demande accrue d’institutions africaines que l’OUA n’était pas en mesure de satisfaire.

L’UNION AFRICAINE (UA)

En 2002, l’Union africaine est née à la suite de la dissolution de l’OUA, dans le but de créer «les conditions nécessaires qui devraient permettre au continent de jouer le rôle qui lui revient dans l’économie mondiale».

CONCLUSION

En conclusion, l’UA est née d’un héritage du panafricanisme et de préoccupations plus pratiques – la promotion des idées et des intérêts africains, la préservation de la paix sur le continent, la fin de l’oppression extérieure et le désir de croissance économique et de développement.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *