Investissement Chinois en Afrique: Quel Impact Économique?

Les investissements chinois en Afrique ont augmenté au cours de la dernière décennie. Il y a dix ans, la Chine avait investi 90 millions de dollars dans quatre projets de production. En septembre 2018, le président Xi Jinping, dirigeant de la Chine, a annoncé son intention de fournir un soutien financier supplémentaire de 60 milliards de dollars à l’Afrique. Les retombées économiques ont été positives dans de nombreux domaines, fournissant aux pays subsahariens un partenaire mondial intéressé par leur développement. Certains pays et organisations ont avisé qu’il pouvait être difficile d’accepter un tel niveau d’investissement.

L’ORIGINE DE L’INVESTISSEMENT

La récente augmentation de l’intérêt de la Chine est liée à l’Initiative de la ceinture et de la route de la Chine. Cette initiative a été dévoilée en 2013 en tant que stratégie de promotion de la Route de la soie maritime du 21ème siècle (une route maritime reliant l’est à l’ouest en passant par l’Afrique). Selon ce projet, des entreprises appartenant au gouvernement chinois fourniraient des investissements directs et des projets d’infrastructure à des pays du monde entier. Les investissements ont commencé au Kenya et en Éthiopie, bien qu’ils se soient depuis étendus vers l’ouest.

LES IMPACTS ÉCONOMIQUES

L’investissement chinois a permis de financer de grands projets d’infrastructure. Le chemin de fer Madaraka Express, par exemple, a reçu une aide financière de 3,2 milliards de dollars. Cela a lié la ville portuaire de Mombasa à Nairobi, reliant deux zones économiques importantes. À l’avenir, cela pourrait contribuer à relier l’Océan Indien au Soudan du Sud, à l’Éthiopie et au Rwanda, ce qui constitue un développement important depuis que ces pays sont enclavés. Toutefois, des plaintes ont été déposées concernant le coût des projets et des responsables politiques accusés de verser des indemnités à des entreprises privées.

Ailleurs, les investissements chinois ont contribué à stimuler les exportations de combustibles, de métaux et de produits minéraux. Ces produits représentent désormais 70% des exportations africaines vers la Chine. Ils ont également contribué à diversifier les industries à travers le continent. Par exemple, des entreprises chinoises ont contribué au développement de l’informatique et des télécommunications dans des pays comme l’Éthiopie. Huawei Technologies et ZTE sont présents dans 50 pays et ont créé 40 réseaux de téléphonie mobile. Celles-ci permettent aux gens de mener leurs affaires plus efficacement. Cependant, depuis 2014, les exportations africaines ont diminué parce que la Chine veut désormais compter davantage sur la production nationale, ce qui diminue le nombre de ressources et de produits importés.

CONCLUSION

Les investissements chinois en Afrique ont eu de nombreux impacts économiques positifs. En premier lieu, il constitue une source de financement souvent difficile à obtenir. Il peut également agir en tant que partenaire commercial et développer des services et des infrastructures. L’Afrique continuera probablement à se développer et à devenir un continent attractif pour les investissements.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *