La mode éthique en Afrique

Il est important de considérer la provenance des habits que nous portons. C’est un fait triste mais vrai qu’une grande partie des habits vendus à petit prix ne le sont seulement parce que les gens qui les fabriquent ne sont pas payés assez. Des hommes et des femmes travaillent dans ces usines, mais la plupart des travailleurs maltraités sont des femmes. Il est possible de porter des habits abordables et fabriqués éthiquement.

POURQUOI LA MODE ÉTHIQUE EST IMPORTANTE POUR L’AFRIQUE ?

La mode éthique signifie que tout travailleur dans le monde de la mode est bien traité. Ca veut dire qu’ils reçoivent un paiement correcte qui est approprié aux conditions de travail et que la manufacture est écologique.

L’EMPLOI

Le rôle principal des pays africains dans la mode est l’exportation. Les marques de mode des pays occidentaux ont souvent produit leurs habits en Chine et au Bangladesh mais maintenant une grande partie ont choisi de se concentrer sur la manufacture d’habits en Afrique. L’Organisation des Nations unies prévoit qu’en 2035, la population dans le cadre d’âge de travailler en Afrique subsaharienne aura atteint 900 millions de personnes. Cette augmentation de travailleurs va attirer plus de compagnies occidentales pour investir dans les pays africains en fabriquant des usines. Cela va créer plus d’entreprises pour certains pays africains, mais cela doit être fait en considération des travailleurs.

LES DROITS DE TRAVAILLEURS

Dans certains pays comme le Bangladesh, il est malheureusement le cas que les travailleurs travaillent dans des milieux mal maintenus et travaillent de longues heures pour des petits salaires. C’est pourquoi l’investissement en Afrique ne devrait seulement être encouragé s’il suit des meilleures conditions. Si les entreprises occidentales veulent prospérer en Afrique, elles doivent traiter leurs employés correctement pour rester en Afrique. Les investisseurs occidentaux sont aussi attirées par les petits salaires. L’Éthiopie, par exemple, compte un des salaires les plus petits au monde pour les fabricants de vêtements (environ $60 par mois).

LES FEMMES AU TRAVAIL

Les problèmes du monde de la mode affectent plus de femmes que d’hommes. Les femmes composent 80% des travailleurs du monde de la mode. Les femmes font face à plusieurs problèmes, y inclut le harcèlement verbal et physique. Si une femme tombe enceinte elle risque d’être virée parce qu’elle ne peut plus travailler aussi longtemps. Elle ne pourra alors pas subvenir aux besoins de sa famille, et le cycle de pauvreté recommence. Cela peut être évité en Afrique. La construction d’usines de vêtements est un développement récent en Afrique. Les gens en Afrique peuvent se faire entendre et demander de meilleurs conditions. L’investissement occidental ne doit pas impliquer l’exploitation des travailleurs et des ressources africaines.

L’ENVIRONNEMENT

L’éthique dans la mode doit prendre l’environnement en considération. Augmenter le nombre d’usines augmentera aussi le nombre d’emplois mais, en même temps, cela contribuera à la pollution. Imaginons qu’une usine est établie dans une petite communauté. La fumée de l’usine va affliger la communauté et l’environnement en général. L’activité industrielle ne devrait pas être nocive. Pour construire des usines, les pays en Afrique devraient s’assurer que les entreprises vont préserver les ressources et l’environnement.

L’avenir de la manufacture d’habits en Afrique est très positive. Les pays africains ont le matériel et la main-d’œuvre nécessaire pour aggrandir l’industrie. La situation peut s’améliorer en supportant les droits des travailleurs et un bon milieu de travail. Si les employés sont contents dans leur environnement, ils sont plus efficaces et contents. En conséquence, les investisseurs seront encouragées d’investir en Afrique. Les droits des travailleurs et l’environnement doivent être protégés.

INES BONNEAU

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *