L’importance du développement durable

La durabilité indique que le taux d’utilisation d’une ressource est viable à l’avenir. Dans le contexte de l’économie, le développement durable est la croissance de l’économie sans mauvaises conséquences. Il se peut que l’agriculture intensifiée pour produire des matériels essentiels paraissent une méthodologie pratique pour l’économie de grandir. Cependant, pour qu’une économie continue de grandir au cours des générations, il faut que les gouvernements considèrent la durabilité.

Voici des parties des économies africaines qui pourraient améliorer leur durabilité.

L’AGRICULTURE

La qualité des terres agriculturales descend au cours du temps. Si la cultivation d’une culture est trop intense, la production de cette culture monte à court-terme mais en conséquence les terres perdent beaucoup de nutriments. Ces nutriments sont trouvés dans les engrais. L’utilisation de certains engrais peut toutefois aussi nuire à la santé des terres à long-terme. Ces engrais sont inorganiques et n’ont pas une composition naturelle mais sont fabriqués dans des usines avec des produits chimiques. Quand ces produits chimiques s’accumulent dans la terre ils peuvent produire des sels toxiques qui endommagent les cultures.

Pour encourager l’utilisation de méthodes agriculturales durables, la charité kenyane Ace Africa s’est lancé dans l’éducation des communautés agriculturales. Ces communautés apprennent, par exemple, le fonctionnement de composts organiques qui sont créé à partir de fumier et d’êtres déchets organiques. Cet engrais fournit des nutriments naturellement sans toxicité. Cela améliore la structure de la terre est aide l’absorption d’eaux pour la croissance saine des plantes.

Cette charité a aussi éduqué les communautés agriculturales dans l’assolement. L’utilisation d’une sorte de culture uniquement appauvrit les ressources dans ce nutriment parce que la culture puise trop dedans. En changeant de culture après chaque récolte, différents nutriments ressortent du sol. Cela donne aux terres plus de temps pour regagner les nutriments qui ont été pris par une culture. Cette méthode assure que les terres peuvent servir pour l’agriculture pour longtemps.

LES RESSOURCES PRIMAIRES

Certains pays en Afrique sont riches en ressources primaires comme le minerai de fer, les diamants et le pétrole, mais ces ressources s’épuisent. En vendant ces ressources sur le marché internationale il est possible de faire un pic en profit à court-terme mais, une fois épuisée, les générations du futur ne pourront pas bénéficier de la même richesse et il ne leur restera seulement une économie qui a dépendue des ressources primaires sans développer ses autres intérêts.

Premièrement, les ressources naturelles devraient toujours servir pour agrandir d’autres secteurs de l’économie comme la manufacture, pour ajouter de la valeur aux matériaux et aux services. Cela assure que l’économie est diversifiée et qu’aucune génération ne devra dépendre des ressources naturelles.

Deuxièmement, certains gouvernements ont établi des ‘fonds souverains’. C’est une ressource financière tirée de la vente de ressource et qui est alors préservée pour être utilisée à l’avenir. Pour citer un exemple, le Ghana Heritage Fund reçoit 9% de l’argent gagnée grâce au commerce du pétrole. Le Pula Fund du Botswana a été créé en 1994 pour faire des économies à partir du commerce des diamants et a une valeur aujourd’hui de $5.3 milliards aujourd’hui. La tentation pour les gouvernements et de dépenser l’argent pour aider l’économie immédiatement au lieu de faire des économies mais les fonds souverains assurent le futur de l’économie pour les années suivantes.

LA PRODUCTION DE COMBUSTBILES FOSSILES

A part le commerce des ressources primaires, il faut aussi considérer l’utilisation de sources d’énergie renouvelables. Les combustibles fossiles comme le charbon et le gaz s’épuisent, ce qui veut dire qu’on ne devrait pas trop en dépendre, mais ils lâchent aussi le dioxyde de carbone, un gaz qui contribue à l’effet de serre et le réchauffement mondial. Les températures tout autour du monde montent, ce qui provoque des changements de temps extrêmes comme des sécheresses qui endommagent le futur des récoltes. Il est donc avantageux d’investir dans des sources d’énergie alternatives comme l’énergie solaire et éolienne qui polluent moins.

La croissance durable paraît difficile parce qu’elle implique une croissance plus lente. Pour les générations du futur il est toutefois critique de considérer la croissance durable et responsable.

HENRY XUAN

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *