L’importance des femmes qui travaillent dans les S.T.I.M.

LES FEMMES QUI ETUDIENT LES S.T.I.M.

S.T.I.M est un acronyme qui désigne les domaines des sciences, technologie, ingénierie et mathématiques. Étant donné l’accélération du développement des nouvelles technologies, de plus en plus d’employeurs recherchent des personnes qui ont étudié dans les domaines des S.T.I.M. Malheureusement les S.T.I.M sont largement dominés par les hommes, les femmes ne sont généralement pas encouragées à poursuivre ce type de parcours. Afin de réduire les inégalités hommes-femmes et faire avancer le développement scientifique et technologique d’un pays, il faut que plus de femmes étudient dans les domaines des S.T.I.M.

LES AVANTAGES DES SUJETS EN S.T.I.M.

Les femmes soutenues par leur famille et qui ont pris l’opportunité d’étudier en S.T.I.M profitent de nombreux avantages. Ces avantages bénéficient non seulement à la femme, mais aussi à la communauté entière et au pays. En ce qui concerne les avantages individuels, une étude récente a démontré que d’ici 2020, 80% des emplois nécessiterons un parcours S.T.I.M. Par conséquent, si les femmes n’étudient pas les S.T.I.M, nombreuses d’entre elles ne pourront pas trouver de travail. Sans travail une femme ne peut ni être économiquement indépendante ni nourrir sa famille. Cette même étude explique aussi que les personnes qui ont fait des études dans les domaines des S.T.I.M. ont un salaire presque deux fois supérieur à ceux qui n’ont pas étudiés dans les domaines des S.T.I.M.

Encourager les femmes à étudier puis travailler dans les domaines des S.T.I.M aurait des retombées positives à l’échelle nationale et mondiale. En 2014, d’après le Département des études supérieures et de la formation, 8 postes demandeur d’emplois sur 10 en Afrique du Sud nécessitent une formation dans les domaines des S.T.I.M. Si nous encourageons les femmes à développer leurs compétences dans les domaines des S.T.I.M nous pouvons améliorer la qualité de la main d’oeuvre. Développer les compétences permettrait de faire avancer la recherche scientifique et technologique afin que les pays soient équipés afin d’éviter et de résoudre les problèmes dans les domaines de la santé, de l’énergie et du développement.

SITUATION ACTUELLE

Les domaines des S.T.I.M sont actuellement dominés par les hommes, surtout en Afrique subsaharienne. Moins de 10% des jeunes femmes font des études dans les domaines des S.T.I.M. Les femmes ne représentent que 14% de la main d’oeuvre africaine dans les domaines des S.T.I.M, et seulement 7% en Afrique du Sud.

Les parents encouragent rarement leurs filles à étudier dans les domaines des S.T.I.M. Historiquement les S.T.I.M ont toujours été considérés commes des domaines réservés aux hommes. Malheureusement cette attitude est restée ancrée dans les esprits, les femmes sont donc en minorité dans les domaines des S.T.I.M. C’est pour cette raison que l’Organisation des Nations unies a créé une journée internationale (le 11 février) pour célébrer l’importance du rôle des femmes dans les domaines des sciences et des technologies.

QUE POUVONS-NOUS FAIRE?

Motivation et encouragement – Il faut encourager les femmes pour qu’elles soient courageuses et ambitieuses afin d’entreprendre leur carrière dans les domaines des S.T.I.M. L’inégalité hommes-femmes est remise en question par le département d’ingénierie biomédicale de l’All Nations University College du Ghana. Le directeur du département, Monsieur Archibald Ekow Danquah-Amoah, reconnait que le manque de courage est la première raison pour laquelle les femmes ne font pas d’études dans les domaines des sciences. En revanche, il pense que cette tendance est en train de changer: “Dans notre département nous recevons plus de candidatures féminines que masculines et les femmes représentent actuellement 70% des étudiants de notre département”.

Bourses scolaires – Monsieur Danquah-Amoah pense également qu’il faudrait créer plus de bourses d’études destinées à encourager les femmes à poursuivres des études dans le domaine des sciences.

Événements – La NSBE (National Society of Black Engineers) ghanéenne est une association fondée aux États-Unis qui organise régulièrement des évènements destinés à promouvoir les études d’ingénieur.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *