Conseils pour l’utilisation correcte des ressources d’un continent

QUE SONT LES RESOURCES?

Une ressource est quelque chose qu’un pays peut utiliser, appliquer ou vendre pour aider son fonctionnement ou pour prospérer. Il existe deux catégories de ressources : les ressources naturelles et les ressources humaines. Les ressources humaines comptent les travailleurs qui gagnent de l’argent pour un pays ou une entreprise. Les ressources naturelles sont les matériaux et les objets naturellement présents dans un pays qui peuvent servir pour des bienfaits financiers.

AVONS-NOUS DE RESSOURCES LIMITÉES ?

Certaines ressources ne s’épuisent jamais, ou s’épuisent si lentement qu’il ne faut pas y réfléchir. D’autres ressources ne vont surement pas durer beaucoup plus longtemps. Il est fort probable que les combustibles fossiles, tels que l’huile et le charbon, seront bientôt épuisés. D’autres ressources dureront plus longtemps, comme l’uranium. Nous ne pouvons pas faire grand-chose pour changer cette situation, c’est tout simplement une question de la quantité des ressources sur terre. Il existe toutefois certaines ressources qui ne disparaîtront jamais si nous nous occupons d’eux correctement. Les forêts font partie de cette catégorie. Les forêts fournissent le bois pour les bâtiments et la sève et d’autres matériaux pour les produits cosmétiques entre autres. Les arbres sont souvent abattus plus vite qu’ils peuvent être remplacés. Pour assurer qu’ils ne disparaissent pas il est important de planter les arbres.

Un peuple cultivé est aussi une ressource. Ceux qui ont reçu une bonne éducation peuvent gagner plus d’argent et rendre leur pays plus efficace. Il y aura alors plus de commerce et le pays deviendra plus riche.

L’UTILISATION CORRECTE DES RESSOURCES D’UN PAYS

L’Afrique a beaucoup de ressources utiles qui ont une grande valeur. Les plus grandes réserves de cobalt, de diamants, de platine et d’uranium se trouvent en Afrique. Ce sont des biens recherchés. Pour se servir de ces ressources d’une manière qui bénéficie un pays, il faut s’en servir correctement et sans corruption. Il est important que la richesse reste avec le peuple du pays. Si les on s’en occupe correctement, il peut suivre un influx d’argent et de commerce après la découverte de ressources naturelles. Cet argent peut servir à l’infrastructure des villes et a la campagne, ce qui améliore le bien-être du pays en entier.

Une façon importante d’assurer qu’on s’occupe correctement des ressources d’un pays est d’empêcher leur vente sur le marché noir et d’empêcher que l’argent est gaspillé ou volé. La corruption empêche le développement d’une économie stable dans laquelle d’autres pays voudront investir.

Le Botswana est un bon exemple d’un pays qui se sert de ses ressources correctement. Le Botswana est un pays riche en diamants qui développe une économie stable sans affaires secrètes depuis des décennies. Le Botswana a réussi à tirer une partie des profits du traitement des diamants, au lieu de les revendre nets pour être traiter à l’étranger. Grâce à cette méthode, la valeur des diamants augmente à l’intérieur du pays même et lui remporte plus d’argent. En traitant les diamants, le Botswana a réussi à développer l’infrastructure de ces villes. Cela encourage les entreprises à y faire du commerce, ce qui remporte plus d’argent pour les commerces au Botswana, comme les chauffeurs de taxi et les gares routières.

Espérons que d’autres pays auront le même succès que le Botswana. Un grand diamant a récemment été découvert à Sierra Leone. Sierra Leone a beaucoup de régions riches en diamants et, s’ils s’en servent correctement, ils pourraient développer comme le Botswana. Le président de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a remercié le chef et son peuple parce qu’ils n’ont pas essayé de le vendre à une autre région mais l’ont mis dans les mains du gouvernement. Il a dit que les propriétaires recevront ce qui leur est dû et que la découverte d’un tel diamant doit bénéficier le pays en entier. Il faut espérer que ce sera bien le cas et que l’exploitation du diamant se fera de manière claire et précise. Si c’est le cas, il est possible que la Sierra Leone développe la même infrastructure de commerce que le Botswana.

JENNA ELLIOTT

VIEW ALL POSTS

1 comment

  1. NAMANOU GNARIGO 4 ans ago décembre 6, 2017

    la d

    REPLY

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *