Histoire Centrafricaine : L’Empire Kanem/ Kanem-Bornu (700 Ad-1893 AD)

UNE INTRODUCTION À L’EMPIRE KANEM BORNU

L’Empire Kanem/Kanem-Bornu (700 AD – 1893 AD) existait pour plus de mille ans. Au début il était connu sous le nom de l’Empire Kanem (700 AD – 1617 AD). Plus tard il est appelé l’Empire Kanem-Bornu (1617 – 1893 AD)*. Au sommet de son pouvoir, l’Empire s’étendait sur l’ouest du Tchad, le nord-est du Nigeria, le sud de la Libye, l’est du Niger et le nord du Cameroun de nos jours. Cette région était au bout du sud de la route commerciale transsaharienne entre Tripoli et la région du Lac Tchad. Nos connaissances de cet empire viennent du ‘Girgam’, un artefact de l’Empire Kanem. Le Girgam nous fournit avec un récit écrit de l’histoire de l’Empire. Inclut dans le récit sont les noms de rois et reines, la durée de leurs règnes, et les évènements principaux dans l’histoire de l’Empire.

LES ORIGINES DE L’EMPIRE

Les officielles de l’Empire ne commencent qu’en 700 AD, nous pouvons néanmoins tracer ses origines plus loin, vers l’an 300 AD et le temps des Kanembus, un groupe de nomades qui parlaient Tebu. Le Girgam affirme que le peuple Kanembu abandonna ses terres pour peupler les terres aux alentours du Lac Tchad pour 2 raisons. Premièrement, ces terres étaient fertiles, contraire aux terres qu’ils possédaient auparavant qui étaient arides. Deuxièmement, à cause de la pression politique. Les terres autour du Lac Tchad étaient aussi attirantes à cause de l’infrastructure qui y existait déjà. Il y existait déjà des villes muraillées qui appartenait à la civilisation Sao. (La civilisation Sao était une des premières à vivre dans le territoire qu’on appelle aujourd’hui le Cameroun.) Les avantages des terres autour du Lac Tchad convaincraient les Kanembus à abandonner leur mode de vie nomade. Ils fondent leur capitale ici en 700 AD, appelée ‘N’iimi’ sous le premier roi Kanembu, Saif. A la tête des Kanembus est la dynastie Duguwa, et ils finirent par dominer la civilisation Sao ; la guerre se poursuivit jusqu’au 16eme Siècle.

THE DUGUWA DYNASTY AND THEIR IMPORT OF ISLAM

Les rois Kanem étaient appelés ‘Mai’. La dynastie Duguwa était la première dynastie à régner sur l’Empire. Les ‘Mais’ des Duguwas était vu comme des rois divins et ils appartenaient à la classe élite, les Magumis. Saif était le premier roi de l’Empire, mais ce n’était seulement pendant le règne de son fils, roi Dudu, troisième roi de l’Empire, que N’iimi grandit vraiment en pouvoir et en influence. Pendant le règne du neuvième roi, Arku, en 1023 AD, le royaume s’étendit vers le nord dans le Sahara et conquit les routes commerciales de l’Afrique musulmane de la région. Ceci sera un tournant pour l’Empire à cause de l’influence que l’Islam aura sur la cour royale. Succédant roi Arku est la reine Hawwa, dont le règne sera important pour 2 raisons. Premièrement, elle était la première femme à régner sur l’Empire. Deuxièmement c’était la première à se convertir à l’Islam. Son règne commença en 1067 AD et dura 4 ans et assura que l’Islam serait la religion de l’Empire. Son successeur, Abd Al-Djalil (1071-1075), était musulman aussi, tout comme son successeur à lui, le roi Hume Julmi (1075 AD) qui fonda la dynastie Sefua. Les Sefuas deviendront non seulement la classe la plus élite du royaume mais aussi un des plus puissants royaumes musulmans en Afrique de l’époque.

LA DYNASTIE SEFUWA

La dynastie Sefuwa (1075 AD-1846 AD) est une des plus longues dans toute l’histoire de l’Afrique. Sous le règne des Sefuwas, l’Empire devient extrêmement riche. Les Sefuwas
contrôlaient 12 états vassaux (états qui leurs étaient fidèles) en plus de leur terres à eux. Ils s’emparèrent également des dépôts de sel dans la région Bilma qui fait maintenant partie du Niger, et firent plus de commerce avec le nord de l’Afrique. Ils obtinrent des chevaux, des tissus et de objets en verre en échangeant du sel. Ils exportèrent également les plumes d’autruches, les défenses d’éléphants et l’étain issus de la région Hausa du nord du Nigeria.

Mai Dunama II (1210 AD – 1248 AD) (aussi appelé Mai Dunama Dibalami) est un roi important de l’Empire. Il suivait l’Islam de manière pieuse, comme beaucoup de ses prédécesseurs, mais il commandait aussi une armée de 40,000 hommes à cheval. Il agrandit l’Empire, était un diplomate doué et consolida de relations importantes avec les sultans du nord de l’Afrique. Il établit une ambassade de l’Empire Kanem en Tunisie tout comme une école et une auberge à Caire pour les musulmans qui faisaient un pèlerinage à la Mecque. La cour royal s’intéressa plus à l’étude du Coran sous les Mais et ils encourageaient également les études en astronomie, en mathématique et les études scientifiques.

L’historien Dr. Fagan affirme que les Mais suivait l’Islam de manière fervente. La structure du royaume, néanmoins, a retenu des éléments préislamiques. Ces éléments préislamiques sont hérités des dynasties Zaghawa ou Duguwa. Un exemple d’un tel élément est le fait que 2 femmes occupaient les positions les plus importantes du royaume – le Reine Mère et la Reine sœur, qui avaient tous les deux une cour a elles et des officiers.

LE ROYAUME BORNO

Borno est une région au sud-ouest du Lac Tchad. L’Empire Kanem prit cette région comme capitale temporaire après leur guerre avec les Bulalas recommença et les Bulalas prirent le contrôle de la capitale N’iimi et ses alentours. Borno était important pour l’Empire Kanem car les terres étaient plus fertiles que ceux à Kanem. Ces terres permettaient la culture de nourriture. De plus, le roi Mai Ali Ghaji, qui prit le pouvoir en 1472 AD, établit de bonnes relations commerciales avec les royaumes Hausa (nord du Nigeria de nos jours). Il fit aussi construire la ville Ngazargamu près de la Yobé qui est devenu la capitale de l’Empire Kanem en Bornu par la suite. D’autres villes tels que Difa, Yo, Dui et Wudi se développent aussi et se spécialisent en poterie, en habits, en tissage et en cuir. En 1497, Mai Ali Ghaji avait tellement développé l’Empire en Bornu qu’il avait les ressources pour reprendre N’iimi des Bulalas. Ceci fait, l’Empire Kanem devint l’Epire Kanem-Bornu et ne cessa de gagner en force. Le commerce se faisait avec des états aussi lointains que l’Empire Ottoman en Turquie.

KING IDRIS ALOOMA

Le roi Idris Alooma est un des plus célèbres rois de l’Empire Kanem-Bornu. Il prend le pouvoir en 1564 AD et régnait en même temps que de nombreux califes et sultans d’autres empires islamiques, tels que Bagdad (Iraq), Caire (Egypte) et Songhaï (Mali). Alooma est un musulman dévoué. Il fait un pèlerinage à la Mecque en 1571 AD et revient de son voyage avec des spécialistes du Moyen-Orient et du nord de l’Afrique. Comme Mai Dunama II, lui aussi fit construire une auberge a la Mecque pour héberger les musulmans du Kanem quand ils faisaient leurs pèlerinages. Il importa des chameaux du Sahara qui remplaçaient les ânes et les bœufs qu’ils utilisaient avant pour le transport. Il était un grand stratège et conquit beaucoup de nouveaux territoires. Il consolida l’Empire et garda ses ennemis à distance. Il contrôla et protégea l’Empire des invasions Hausas de l’ouest, des Bulalas à l’est et des Touaregs au nord.

L’EMPIRE KANEM-BORNU NAQUIT

L’Empire Kanem-Bornu est officiellement connu sous ce nom en 1617 AD. Cette date marque l’unification des régions Kanem et Bornu. Mai Idris Alooma eu 3 fils qui suivirent tous dans ses pas et firent prospérer l’Empire. Mai Muhammed (1617-1632 AD), Mai Ibrahim (1632-1639 AD) et Mai Oman (1639-1657 AD) apportèrent l’éducation à l’Empire. Leurs règnes sont aussi marqués par la paix et la sécurité. L’Empire Kanem-Bornu prospère jusque dans le 19eme Siècle. L’explorateur allemand Gustav Nachtigal fait un voyage pour voir l’Empire en 1850 et remarque qu’il était d’une ‘grande beauté’ et qu’il bénéficiait d’un ‘développement florissant’.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *