Qu’est-ce qui menace la biodiversité et comment la protéger?

QU’EST-CE QUE LA BIODIVERSITÉ?

La [wiki base= »FR »]biodiversité[/wiki] est définie comme la variété de la flore et faune dans le monde ou dans un habitat particulier. L’Afrique est très riche en biodiversité. Dans laquelle il y a un quart de la biodiversité de la planète entière.

POURQUOI LA BIODIVERSITÉ EST-ELLE IMPORTANTE?

Des avantages biologiques et sociaux se présentent grâce à la richesse de la biodiversité. Plus d'[wiki base= »FR »]espèces[/wiki] de plantes permettent plus de variété de cultures. Cela rend les [wiki base= »FR »]approvisionnements alimentaires[/wiki] plus résistants aux catastrophes naturelles ou aux nouveaux défis, tels que le [wiki base= »FR »]changement climatique[/wiki]. La chance d’une nouvelle découverte médicale est également plus élevée. La biodiversité est également importante pour l’économie. De nombreux moyens de subsistance dépendent de l'[wiki base= »FR »]écotourisme[/wiki] dans des pays tels qu’à Madagascar. Les visiteurs viennent aux lieux comme Madagascar pour voir l’univers naturel et ainsi ils dépensent de l’argent dans la région.

POURQUOI LA BIODIVERSITÉ EST-ELLE MENACÉE?

La flore et la faune d’Afrique sont menacés de nombreuses sources. Un exemple est la déforestation, où l’abattage des arbres pour le bois de chauffage ou pour agrandir les terres agricoles détruit les plantes et les animaux. 4% des forêts de Madagascar ont disparu en 2016. La [wiki base= »FR »]surpêche[/wiki] et l’exploitation de la faune menacent la biodiversité aussi.

A long terme, le plus grand danger pour la biodiversité est le changement climatique. Beaucoup d’études prédisent qu’il y aura des grandes pertes de biodiversité si les températures mondiales augmentent par 2 degrés Celsius. La fonte de la glace de mer entraîne la perte d’un habitat important. Les changements climatiques rendent les sécheresses plus probables et monter la température de la mer. Plusieurs espèces ne pourront pas s’adapter aux changements soudains de l’environnement. Selon les estimations, d’ici la fin du siècle, plus de 50% des espèces d'[wiki base= »FR »]oiseaux[/wiki] et de [wiki base= »FR »]mammifères[/wiki] d’Afrique pourraient être disparues. Le réchauffement des mers pourrait mettre la vie marine en voie d’extinction bientôt. Des millions de personnes dépendent de l’océan pour la nourriture et le revenu.

QU’EST-CE QU’ON PEUT FAIRE? 

Heureusement, le monde prend de plus en plus conscience de ce problème. Des réunions mondiales des chefs de gouvernement sont organisées pour élaborer des stratégies de protection de la biodiversité. Les démarches pour la protection comprennent des programmes de sélection et la réduction de la [wiki base= »FR »]déforestation[/wiki]. Ces stratégies tentent souvent de générer des revenus de la biodiversité, par exemple par le tourisme. Cela peut améliorer l’économie locale et préserver la biodiversité.

Aujourd’hui de nombreux pays africains ont commencé à protéger la biodiversité. En 2016, le Kenya a amorcé un programme de cinq ans pour inclure la conservation de la biodiversité dans sa planification du changement climatique. Ils ont proposé des solutions telles que des réserves de grain et des pépinières pour les arbres. Les réserves de grain stockent les semences dans un environnement sûr pendant de nombreuses années afin d’assurer qu’elles peuvent être plantés à l’avenir. Ceux-ci protégeraient les espèces végétales pour les générations futures.

Les projets pour garder de la biodiversité font partie des plans de développement de l’Afrique du Sud.  Les aires marines protégées s’élargissent. Ils envisagent également d’augmenter la taille des parcs nationaux et des réserves naturelles. Avec espoir, cela amènera les touristes aux nouvelles régions. Il est important de noter que les entreprises s’intéressent de plus en plus à ces stratégies. Des organisations comme la “Responsible Fisheries Alliance” (l’Alliance pour une Peche Responsable) aident. En 2017, ils avaient formé 1400 personnes de l’industrie à la pêche responsable. Cela contribue à réduire la surpêche et à protéger la vie marine.

Il y a encore en place plusieurs projets mondiaux pour garder la biodiversité. Bien qu’il y ait encore des problèmes, si tout va bien, ceux protégeront, la flore et la faune africaines pendant des générations.

GEORGINA MILES

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *