Où est-ce que je peux trouver des informations fiables ?

Les réseaux sociaux et les applications de communication comme Facebook et WhatsApp sont utiles pour partager des nouvelles avec les amis et la famille. Communiquer avec les amis et la famille de cette façon est particulièrement important pendant la pandémie du Coronavirus que nous vivons en ce moment, quand beaucoup de gouvernements ont imposé des restrictions de réunions et de voyages.

Néanmoins, ces applications peuvent être utilisées facilement pour une diffusion rapide et étendue de désinformations. Désinformations sont des informations fausses, imprécises ou trompeuses. Elles peuvent prendre la forme de messages vocaux, statuts et articles de journaux. Souvent, ces post semblent sérieux, surtout s’ils ont été partagés par des amis. Quelques messages vocaux, par exemple, prétendent être d’un « ami docteur ». Mais il est important de traiter les informations que vous voyez en ligne avec prudence.

La désinformation peut être très dangereuse pendant la pandémie du coronavirus. Les gens peuvent recevoir de mauvais conseils sur comment se protéger, ou mettre leur santé en danger en essayant un faux ‘remède’. Il est très facile de publier des informations inexactes en ligne. R:Ed a écrit des articles ‘À bas les mythes’ sur quelques prétendus ‘remèdes’ dont vous avez peut-être entendu parler.

Alors, où est-ce qu’on peut trouver des informations qui sont à la fois fiables et à jour ?

L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ (OMS)

L’OMS est une organisation membre, constitué par 194 pays, financé à la fois à travers de contributions des gouvernements des états membres, et de donateurs externes. Elle est une agence spécialisée de l’Organisation des Nations unies, qui soutient les pays dans amélioration de la santé publique et dans la lutte contre les maladies. Elle est responsable de la surveillance de la propagation globale du nouveau coronavirus, et de la coordination des réponses des gouvernements à travers le monde. Leur site web, www.who.int, a une rubrique dédiée à la pandémie du coronavirus, qui contient des conseils justes pour le public. Elle comprend aussi un espace ‘En finir avec les idées reçues’, avec des illustrations factuelles que vous pouvez télécharger et partager.

Avertissement : Faites attention aux emails et messages WhatsApp qui prétendent être de l’OMS, puisqu’ils peuvent venir d’un trompeur. Les conseils de l’OMS sont comme suit :

L’Organisation mondiale de la santé ne va :

  • jamais demander votre nom d’utilisateur ou mot de passe pour accéder à des consignes de sécurité
  • jamais envoyer un email avec des pièces jointes sans que vous ne l’ayez demandé
  • jamais vous demander de cliquer sur un lien qui mène en dehors du site www.who.int
  • jamais vous faire payer pour postuler à un emploi, s’inscrire à une conférence, ou réserver un hôtel
  • jamais organiser une loterie ou offrir des prix, des bourses, des certificats ou du financement à travers des emails

LE SITE OFFICIEL DE VOTRE GOUVERNEMENT

Vous devriez aussi visiter le site web de votre gouvernement national ou local pour des nouvelles spécifiques concernant votre pays ou région. Ici, vous devriez trouver des informations sur la distanciation sociale, les services encore assurés ou suspendus, et si vous devriez porter des masques ou pas, par exemple.

CENTRE D’INFORMATION SUR LE CORONAVIRUS (COVID-19) DE FACEBOOK

Facebook a travaillé avec l’OMS et les ministères nationaux de la santé pour développer une ressource fiable et pertinente. Le centre d’information présente les dernières nouvelles, des articles utiles et des liens vers des sites d’organisations de santé reconnues. Vous le trouverez en haut de l’application mobile de Facebook, ou dans l’onglet « Parcourir » en utilisant Facebook sur ordinateur.

RIGHT FOR EDUCATION

Nous sommes la plateforme indépendante de contenu éducatif en ligne la plus large de l’Afrique. Naviguez le site pour lire des mises à jour réguliers sur comment la pandémie du coronavirus pourrait vous affecter, et trouvez des réponses aux questions fréquentes. Il y a aussi une couverture de vérification des faits pour les mythes les plus courants dont vous avez peut-être entendu parler. Elle s’appelle ‘À bas les mythes’.

Quand vous voyez des informations en ligne, essayez d’utiliser les ressources au-dessus pour vérifier leur justesse avant de les partager aux réseaux sociaux !

GEORGIA SCURFIELD

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *