En conversation avec Nichole Saad de la Wikimedia Foundation !

Je m’appelle Nichole Saad, je dirige l’équipe pédagogique de la Wikimedia Foundation.

QUELLE EST LA VISION DE WIKIPÉDIA POUR L’AFRIQUE?

Wikipédia est le produit d’un groupe de personnes qui pensent que la connaissance gratuite devrait être accessible à tous. L’objectif de ce mouvement est de rendre la totalité des connaissances humaines gratuitement accessible à tous grâce au volontariat. Le mouvement est composé de plusieurs acteurs, dont la Fondation qui est le sponsor fiscal.

Il existe d’autres organisations affiliées à travers le monde, y compris en Afrique. Nous avons des chapitres, des groupes d’utilisateurs et des organisations affiliées et alliées. Il y a aussi des contributeurs individuels partout dans le monde qui participent au mouvement parce qu’ils croient en sa mission. Le rôle de la fondation est de faciliter leur travail.

Si vous regardez le contenu disponible en ligne en ce moment, seulement 10% des modifications concernant l’Afrique proviennent du continent africain. Alors, qui écrit l’histoire de l’Afrique? Notre vision est de changer cela. Laisser l’Afrique raconter sa propre histoire en ligne et centrer les connaissances marginalisées. La stratégie du Mouvement Wikimedia pour 2030 stipule: «En tant que mouvement social, nous concentrerons nos efforts sur les connaissances et les communautés qui ont été laissées de côté par les structures de pouvoir et de privilèges. Nous accueillerons des gens de tous horizons pour bâtir des communautés fortes et diversifiées. Nous briserons les barrières sociales, politiques et techniques qui empêchent les gens d’accéder au savoir et d’y contribuer. »

Notre vision au sein de l’Équipe Éducation est d’utiliser les projets Wikimedia dans l’éducation pour promouvoir l’apprentissage des élèves d’une manière adaptée au contexte local. En Arménie, par exemple, nous avons des Wikiclubs et des camps auxquels les élèves participent après l’école. Ils écrivent des articles à propos de l’histoire de leur ville ou ils vont prendre des photos et les télécharger sur Wikimedia Commons. L’Afrique regorge d’activités intéressantes. Au niveau universitaire, certains professeurs donnent à faire à leurs élèves un article Wikipédia à la place d’une dissertation classique. Nous soutenons une équipe de bénévoles au Ghana qui travaille avec des étudiants dans un programme d’économie circulaire après l’école. Ils vont créer un jardin d’école en utilisant les informations qu’ils ont apprises et les documenteront sur les projets Wikimedia afin que d’autres puissent suivre leurs traces.

COMMENT LA FONDATION WIKIMEDIA SOUTIENT-ELLE LES AFRICAINS EN TERMES DE PROGRAMMES ÉDUCATIFS?

Nous offrons un accès égal à nos opportunités aux gens du monde entier. Nous avons actuellement trois projets principaux sur lesquels nous travaillons en collaboration avec notre communauté. Celui que je viens de mentionner s’appelle Wikimedia and Education Greenhouse. Nous avons un d’incubateur d’idées ouvert aux candidatures du monde entier à travers lequel nous avons sélectionné le projet au Ghana. C’était l’idée la plus innovante et la plus inspirante. C’est essentiellement comme un incubateur de startup mais pour un Wikimedia and Education Project. Ils obtiennent un financement de démarrage, un mentorat continu et des visites sur place pour les soutenir tout au long du projet.

SERONT-ILS PAYÉS?

Ce sont des bénévoles affiliés à l’une de nos organisations partenaires au Ghana, l’Open Foundation West Africa. Ils obtiennent un financement de démarrage à dépenser pour leur projet.

SUR QUELS AUTRES PROJETS TRAVAILLEZ-VOUS?

Parallèlement à l’incubateur nous avons créé des cours en ligne ouvert à tous. N’importe qui peut y participer et apprendre les mêmes choses que l’équipe de l’incubateur. Nous avons actuellement environ 100 personnes inscrites au cours en ligne. Certains d’entre eux viennent d’Afrique, les autres viennent du monde entier. Pour l’instant les cours ne sont disponibles qu’en anglais mais nous espérons qu’une fois bien établis, le contenu sera traduit dans les langues locales pour que les gens puissent les contextualiser à leurs propres réalités.

L’autre grand projet que nous menons cette année est la lecture de Wikipédia dans la salle de classe. Ce projet collabore avec nos communautés dans trois pays différents pour créer des ressources d’apprentissage pour les enseignants qui aident les enseignants à comprendre comment utiliser Wikipedia pour enseigner la maîtrise de l’information. Des recherches ont révélé que les enseignants utilisent Wikipédia pour leur propre apprentissage, pour planifier leurs cours, mais ils refusent de laisser les élèves l’utiliser comme référence. C’est intéressant car l’une des compétences les plus importantes du 21e siècle est la maîtrise de l’information. Donc, plutôt que de dire «ne pas utiliser quelque chose», il vaut mieux enseigner aux élèves comment vérifier l’exactitude et la fiabilité des informations. Wikipedia est l’un des meilleurs outils pour cela car on peut y trouver quasiment n’importe quelle information.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *