Pourquoi avons-nous besoin des arbres ?

Il y a près de 3 trillions d’arbres sur la Terre! Nous voyons des arbres tout le temps mais nous ne nous demandons pas toujours pourquoi ils sont importants. Nous avons besoin d’arbres pour survivre sur notre planète pour plusieurs raisons.

LES ARBRES ET L’OXYGÈNE

Les arbres produisent de l’oxygène et nous avons besoin d’oxygène pour respirer. Donc, nous ne pourrions pas respirer si nous n’avions pas d’arbres! C’est pour cela que la Forêt Amazonienne, la plus grande forêt du monde, est surnommée “les poumons de la Terre.”

LES ARBRES ET LE DIOXYDE DE CARBONE

Les arbres et les forêts sont appelés «stocks de carbone». En effet, ils absorbent et stockent le dioxyde de carbone. Cela signifie qu’il y a moins de dioxyde de carbone dans l’air. En un an, un acre d’arbres absorbe la même quantité de dioxyde de carbone qui est produite lorsqu’une voiture parcourt 26 000 kilomètres.

Le dioxyde de carbone étant une cause majeure du changement climatique, les arbres sont très importants pour le ralentir.

Si les arbres sont abattus, la quantité de dioxyde de carbone dans l’air peut augmenter. En effet, moins d’arbres stockeront le dioxyde de carbone. Si nous brûlons les arbres ou les laissons pourrir, ils libèrent du dioxyde de carbone dans l’air. Si nous avons plus d’arbres, il y aura moins de dioxyde de carbone dans l’air, ce qui contribuera à ralentir le changement climatique.

LES ARBRES ET L’AGRICULTURE

Les arbres aident à protéger le sol de l’érosion et à prévenir la désertification, processus par lequel un sol sain et fertile se transforme en désert. Grâce à leurs racines, qui aident à consolider le sol, les arbres peuvent empêcher la désertification. Cela réduit l’impact de l’érosion sur le sol, car le sol ne peut être emporté ni par le vent ni par la pluie.

La plantation d’arbres près des cultures augmentera également la quantité de nutriments dans le sol, le rendant plus fertile. Cela signifie que les cultures poussent mieux. Les arbres près des cultures aident également à les protéger du vent et de l’eau.

HANNAH HARRINGTON

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *