L’avantage des mandats à durée limitée

À la suite d’une des élections, un(e) président(e) élu jusqu’à la fin de leur mandat – en générale de quatre à sept ans en Afrique subsaharienne. Avoir des limites de durée signifie la limitation du nombre de fois qu’une personne peut être élue. Cette politique a été bénéfique pour de nombreux pays.

POURQUOI LES MANDATS À DURÉE LIMITÉE SONT AVANTAGEUX

Le fait d’avoir des mandats à durée limitée peut favoriser la démocratie dans un pays. Cela signifie que le président actuel n’essaie pas de s’en tenir au pouvoir après la fin de leur mandat. Si un président soutient des mandats à durée limitée, les futurs présidents le seront aussi, ce qui signifie qu’un cycle positif peut être établi.

Les mandats à durée limitée sont également liées à une plus grande responsabilité. Si un président ne s’attend pas à garder cette fonction a toujours, ils sont plus susceptibles d’accepter des contraintes sur leur pouvoir. Ils voudront laisser un héritage positif, de sorte qu’ils seront plus susceptibles de mettre en œuvre des pratiques de bonne gouvernance. Cela inclut des choses comme le respect de l’état de droit, ce qui signifie qu’ils vont obéir et promouvoir les lois du pays.

Les mandats à durée limitée permettent aussi aux jeunes africains de s’impliquer plus facilement dans la politique. Cela permet aux jeunes de participer à l’élaboration d’un futur prospère.

Dans l’ensemble, les mandats à durée limitée sont bénéfiques pour de nombreuses raisons et, en effet, des études ont constaté que la majorité des africains les soutiennent.

LES MANDATS À DURÉE EN PRATIQUE

Dans les années 1990 et 2000, de nombreux pays africains ont institué des mandats à durée limitée. La limite est généralement à être deux mandats, bien que la République du Congo, par exemple, ait une limite à trois ans. La plupart des présidents ont obéi à ces limites.

En 2018, par exemple, la Sierra Leone a eu des élections présidentielles. L’Ancien président Ernest Bai Koroma, ayant gouverné le pays pour deux mandats de cinq ans, n’a pas pu poursuivre un mandat additionnel. L’élection a conduit à l’élection de Julius Maada Bio, et il servira pour un mandat de cinq ans, avec la possibilité de poursuivre un mandat de plus en 2023.

Le nombre de pays ayant des mandats à durée limitée, et le nombre de pays dont les présidents respectent les limites de durée, sont en hausse. Ce changement conduit à de meilleures démocraties, à des politiques et à une plus grande participation des jeunes. Ces mandats sont très avantageux!

VIOLA FUR

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *