Qu’est-ce que la pollution de l’air ?

La pollution de l’air est le terme utilisé pour décrire la salisson de l’air qu nous respirons. L’air n’est pas toujours évident, dans certains cas, un smog visible (fumée épaisse) peut être vu, mais toutes les pollutions de l’air ne peuvent pas être vues par l’œil. La pollution de l’air a lieu lorsque des particules passent dans l’air qui ne seraient normalement pas attendu et qui pourraient constituer une menace pour la santé humaine normale.

D’OÙ VIENT LA POLLUTION DE L’AIR?

En raison de la montée de l’activité industrielle, la pollution de l’air ambiant touche presque toutes les régions, les âges et les groupes de personnes sur la planète. L’Organisation mondiale de la santé (une branche de l’Organisation des Nations unies chargée de la santé dans le monde entier) fixe des directives sur les limites de la pollution atmosphérique. L’organisation a estimé que 91 % de la population mondiale vit dans des zones qui ont une pollution de l’air supérieure à ces limites.

Les éléments qui provoquent la pollution de l’air sont libérés lorsque nous brûlons des carburants. C’est la raison pour laquelle les principales sources de pollution atmosphérique sont les véhicules, les générateurs d’énergie, les usines et les incinérateurs de déchets. À L’intérieur de la maison, la pollution de l’air peut être produite par des combustibles brûlés tels que le charbon de bois et le bois de chauffage pour les feux.

Dans la société d’aujourd’hui, l’utilisation de beaucoup de ces choses ne peut être évitée. Heureusement, il existe des solutions pour empêcher la libération excessive de produits toxiques dans l’air que nous respirons.

ÉTUDE DE CAS: LAGOS

Lagos, dans l’état nigérian de Lagos, est une ville extrêmement industrialisée et commercialisée dans laquelle la pollution de l’air est présente. Cela est dû à la combustion du « carburant sale » qui libère des substances toxiques, ainsi qu’à une dépendance à l’égard des générateurs à cause d’une grille électrique qui ne peut pas gérer les besoins de la ville. En 2016, le gouvernement nigérian a promis de mettre en place des normes plus élevées en ce qui concerne le carburant qui pourrait être brûlé. Ces nouvelles règles n’ont pas encore été mises en place, et le « carburant sale » est encore en train d’être brûlé.

QUE PEUT-ON FAIRE À PROPOS DE LA POLLUTION DE L’AIR ?

Il y a des mesures qui peuvent être prises pour réduire la pollution de l’air. Tout d’abord, il faut davantage d’informations sur la pollution de l’air en Afrique subsaharienne. Les gouvernements n’ont pas tendance à suivre les questions de manière trop étroite, ce qui rend plus difficile de procéder à des changements. Ça commence à changer. Par exemple, des observateurs de la pollution atmosphérique ont été placés dans des écoles à Kampala, en Ouganda, et ont été précédemment mis en place à Addis-Abeba (Éthiopie). Au fur et à mesure que les données seront recueillies, il sera plus facile de prendre des décisions.

L’arrêt de l’utilisation de « combustibles sales » et de combustibles plus propres permettra de réduire la pollution des véhicules et de l’industrie. En outre, la combustion de déchets d’une manière contrôlée réduira la pollution qu’elle provoque près de l’endroit où vivent les gens. À L’intérieur de la maison, la pollution de l’air peut être réduite en réduisant l’utilisation de feux ouverts et en orientant la fumée de la maison en utilisant des cheminées.

Les mesures visant à réduire la pollution de l’air doivent être réalistes et nous permettront de poursuivre notre vie quotidienne. C’est pour cette raison que le changement sera probablement progressif.

SAM SCOTT

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *