Comment est fabriqué le tissu?

Le tissu représente une partie importante de la culture traditionnelle africaine. L’histoire du tissu est ancienne et complexe. Le tissu peut servir pour l’habillement quotidien comme les tenues pour les événements spéciaux. L’art de concevoir du tissu africain demande un certain savoir faire et beaucoup de tem

LES MATÉRIAUX POUR LE TISSU

La première étape consiste à trouver les matières premières nécessaires pour faire le tissu. Ce type de tissu peut être fait avec des poils d’animaux ou des fibres naturelles comme de la soie ou du raphia. Ces matériaux se trouvent facilement dans les pays d’Afrique subsaharienne. Ils sont également écologiques et durables étant donné que les fibres naturelles comme le coton peuvent être produites sans produits chimiques.

LE TISSAGE

La seconde étape de la fabrication du textile consiste à tisser les fibres. Le tissu est traditionnellement tissé à la main. Dans les grandes fabriques de textiles les métiers à tisser sont électriques et ne demandent pas le même savoir faire que le tissage à la main. Un métier à tisser sert à tisser le tissu. Avant d’être tissées, les fibres doivent être sous forme de fils. Les fils sont maintenus par le métier à tisser afin de pouvoir produire le tissage.

LA TEINTURE

Une fois que le tissu est fait, il peut être teinté avec de la couleur en utilisant des plantes comme des feuilles ou des écorces d’arbre. Par exemple, le bologan est un tissu teinté avec des feuilles bouillies puis séché au soleil.

LE MOTIF

Les motifs du tissu dépendent de l’utilisation du tissu. Le tissu peut être porté pour différentes occasions. Il peut symboliser un événement spécial, comme un mariage, ou raconter une histoire. Les motifs sont créés en fonction de l’usage du tissu et de la région. Par exemple, les ashanti du Ghana utilisent des tampons fabriqués à partir de coquillages. En revanche, les robes du nord du Nigéria sont décorées avec des motifs brodés.

Les tissus traditionnels ont deux avantages: ils sont fabriqués de manière respectueuse de l’environnement et sont bon marché. Ce savoir faire doit être protégé car il a une valeur culturelle. Comprendre comment ces tissus sont fabriqués permet de pouvoir les recréer soi-même, ou au moins savoir les apprécier à leur juste valeur.

Qu’

INES BONNEAU

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *