Portrait de l’état de l’énergie en Afrique aujourd’hui et à l’avenir

PORTRAIT DE L’ÉTAT DE L’ÉNERGIE EN AFRIQUE

Il est surprenant que le continent qui tient 13% de la population mondiale détient aussi 48% du totale des personnes qui n’ont pas accès à l’énergie. Dans le contexte de la croissance de l’économie, de la population et des milieux urbains, il est évident que l’énergie est devenue une ressource peu abondante et chère. Il se dit souvent que l’Afrique est pauvre en énergie ( ce qui veut dire que l’énergie n’est pas accessible) mais cela est improbable. Depuis des dizaines d’années, l’Afrique grandit sa production en énergie et ne s’est pas arrêtée.

LE CADRE DE LA CROISSANCE ÉNERGÉTIQUE

À cause d’un manque d’investissement dans le secteur énergétique au passé, l’Afrique a beaucoup de potentiel inexploité dans le développement et la production de l’énergie. Le continent en entier a la capacité de produire 1.2 terawatts d’énergie ce qui suffit pour alimenter 1.2 milliards d’ampoules simultanément et ceci ne compte même pas l’énergie solaire. Quand nous prenons ceci en compte, l’Afrique est capable de produire 10 terawatts d’énergie supplémentaire, ce qui suffit largement à la demande en énergie.

L’ÉNERGIE AUJOURD’HUI

Un des 17 Objectifs de développement durable conçus par l’Organisation des Nations Unies est le ‘Recours aux énergies renouvelables’. Avant, il y avait un potentiel inexploité d’énergie renouvelable : l’énergie géothermale et l’hydroénergie. L’énergie géothermale vient de la terre dans la forme de chaleur, comme les sources chaudes ou les volcans. L’hydroénergie vient du mouvement de l’eau. Le mouvement vers les énergies renouvelables devient toutefois de plus en plus populaire depuis les dernières années. Maintenant l’Afrique n’est pas loin d’avoir des sources d’énergie durables et renouvelables (en quantité illimité). Grâce à son potentiel pratiquement illimité, l’énergie solaire peut réduire les émissions de CO2 de 27%, ce qui correspond aux buts des Objectifs de développement durable et réduit l’impact direct de l’industrie de l’énergie sur l’environnement. Ceci mènera à la création de 2.5 millions d’emplois sur tout le continent africain et aidera la croissance économique.

LE FUTUR DE L’ÉNERGIE EN AFRIQUE

La croissance économique nécessite une infrastructure énergétique correspondante. Récemment, le secteur énergétique a grandit grâce aux projets comme Power Africa aux Etats-Unis, Energy Africa Campaign au Royaume-Uni et des investissements directs par la Chine. Ces investissements montrent que c’est le moment pour l’industrie énergétique en Afrique de grandir, ce qui lui permettrait de devenir un des producteurs d’énergie renouvelable et durable les plus importants du monde.

Qu’

ARUNIMA SICAR

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *