La beauté et l’importance culturelle des textiles en Afrique

La culture africaine est reconnue autour du monde, que ce soit pour la musique, la cuisine ou la mode. Dans le monde de la mode, l’Afrique est surtout connue pour ses textiles. Le style de ces textiles change beaucoup de région en région et jouent un rôle important dans l’histoire. En Afrique, la culture peut passer d’une génération à l’autre en partageant l’importance des textiles aux prochaines générations.

DIFFÉRENTS STYLES AFRICAINS

Le bogolan est un style de tissu en coton qui vient du Mali. Les motifs de ce tissu sont faits avec un outil en métal et de la boue fermentée qui sert de teinture. L’arrière-plan est dessiné avec la boue mais on ne touche pas au motif. La boue réagit à la lumière du soleil, ce qui fait des beaux teints de marron.

Le kita (aussi appelé enter) est un textile traditionnel des peuples Ashanti de la Côte d’Ivoire et du Ghana. Ce textile est normalement porté par la noblesse mais le textile est devenu plus populaire. Les différentes couleurs et formes du design ont une signifiance qui change beaucoup. Le blanc, par exemple, représente la spiritualité et les carrés représentent l’univers.

Les tissues drinks sont produits par les Ashantis du Ghana et les Baoulés de la Côte d’Ivoire. Le motif de ce tissu est fait à la main. Le tampon est fait de cette manière puis on y ajoute un mélange de scories de fer et d’écorce de bois. Chaque symbole a une signifiance particulière. La forme du cœur (Sankofa) signifie qu’on peut tirer des leçons des erreurs passées. La lune et les étoiles (Osrane Ne Nsorama) sont le symbole de la fidélité.

LES TEXTILES COMME FORME D’EXPRESSION

En fonction du type de textile, le tissu peut avoir différentes significations. Il peut être fait pour les mariages, pour les funérailles ou pour montrer le statut social d’une personne. À la base le tissu kita n’était que porté par la royauté et était fait avec des filaments d’or coûteux. Certains tissus ne sont seulement utilisés pour démarquer un moment spécial de la vie, comme la première fois qu’un garçon va chasser. Le tissu devient alors un symbole de cet évènement important ce qui est utile pour l’histoire personnelle de la personne mais aussi l’histoire de la tribu. Ces motifs peuvent, par exemple, faire référence à un moment déterminant dans l’histoire de la communauté. Certains tissus bogolans montrent des combats ou des bêtes mythiques. Cela nous montre que les textiles sont essentiels parce qu’ils contiennent les histoires qui passent d’une génération à l’autre dans un vêtement.

Les textiles africains traditionnels reflètent l’histoire riche de l’Afrique et de ses tribus. Il est important que ces textiles restent une partie des communautés africaines parce qu’ils sont une partie de leur identité. Il faut apprendre les méthodes de fabrication aux générations qui suivent pour qu’elles apprécient leur héritage.

INES BONNEAU

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *