Les conséquences et le traitement des déchets toxiques

LES CONSEQUENCES ET LE TRAITEMENT DES DECHETS TOXIQUES
Les déchets toxiques sont dangereux pour la santé. Ce sont des produits manufacturés, agricoles ou domestiques. Ils se présentent sous forme liquide, solide ou gazeuse et peuvent, par exemple, provenir de vieilles batteries, peintures ou de composants électroniques. Ces produits sont dangereux pour l’homme et doivent donc être encadrés par la loi. L’absence de réglementation est problématique.
Les déchets sont nocifs pour les hommes et les animaux car ils contaminent les sols et les eaux avec des substances toxiques. Les personnes qui boivent de l’eau contaminée ou mangent du poisson pêché dans ces eaux tombent malade.
E-DECHETS
Les e-déchets sont un type de déchet toxique. Ce sont de vieux objets électroniques composés de vieux fils, tels que les vieux ordinateurs. D’après les estimations, en 2015 l’homme avait produit plus de 41,8 millions de tonnes de e-déchets sur terre. L’Afrique de l’Ouest a beaucoup de mal à gérer ses e-déchets. Les pays africains n’ont pas les moyens nécessaires pour recycler correctement les e-déchets et ne jettent pas leurs déchets au bon endroit. Le problème est particulièrement grave au Ghana, Bénin, Nigéria et Libéria.
Enseigner aux populations comment gérer les e-déchets est important afin de les encourager à limiter le problème. On pourrait donc éviter que les e-déchets ne se retrouvent dans la rue.
AGBOGBLOSHIE
Agbogbloshie au Ghana, est l’une des plus grosses décharge du monde. On y brûle les e-déchets car c’est la façon la plus rapide de s’en débarrasser. Ce procédé est cependant toxique et donc, mauvais pour la santé. En plus, de nombreux enfants en pleine croissance travaillent dans cette décharge à ordures. Ils sont particulièrement sensibles aux effets de ces déchets toxiques. Une grande partie de ces enfants meurent jeune à cause de l’exposition aux e-déchets. Cela peut provoquer des maladies de peau et des problèmes cardiaques. Ces enfants souffrent de maux de tête et de manque d’énergie.
LE TRAITEMENT DES DECHETS
En Afrique, la plupart du recyclage des e-déchets est informel et est effectué dans des décharges sans surveillance. Le problème réside dans le fait que les pays n’ont pas créé de lois adéquates concernant le traitement des e-déchets.
Même les pays qui appliquent les directives de l’ICT n’ont pas forcément de lois pour les e-déchets. La Zambie, par exemple, applique une politique ICT mais n’a rien pour les e-déchets. En Afrique de l’Est le Kenya est le seul pays équipé d’une usine de recyclage pour les e-déchets. Seulement quelques pays comme la Zambie ou l’Ouganda ont des lois contre l’importation de e-déchets.
TRAITER LES DECHETS EN SECURITE
Les pays ayant régulé la gestion des e-déchets ont des moyens spécifiques de traiter les déchets toxiques. Certains ont mis en place des jours de ramassage spéciaux pour les déchets toxiques. Ils doivent être transportés en lieu sûr afin de limiter les risques de pollution. Il existe des infrastructures spécialisés dans le stockage de déchets toxiques équipés de conteneurs scellés enterrés sous terre. Ces conteneurs sont généralement fermés avec de l’argile dur afin d’isoler les déchets pour éviter de contaminer les riverains. La décharge sauvage de déchets toxiques est un crime grave. C’est pour cette raison que des lois existent.
LES SOLUTIONS
Certaines personnes essaient de résoudre le problème. Une manière d’y parvenir est de donner les moyens nécessaires aux locaux afin qu’ils puissent avoir un impacte positif. Cela permettrait d’empêcher les personnes de jeter ou de brûler leurs déchets. Les e-déchets peuvent être réutilisés. Il est important de savoir comment réutiliser les e-déchets afin de les recycler et d’éviter que les gens ne soient exposés aux déchets.
Des entreprises, comme QAMP, travaillent avec la communauté d’Agbogbloshie afin de trouver des solutions pour recycler les e-déchets en toute sécurité. Les personnes peuvent alors utiliser de vieux produits pour en créer de nouveaux, au lieu de les jeter. Ils peuvent ensuite vendre ces objets pour gagner de l’argent.
Une autre entreprise, WorkVentures, reconditionne les anciens ordinateurs avant de les revendre. Cette entreprise donne une seconde vie aux vieux ordinateurs qui sont ensuite revendus à prix réduit. Il faut recycler un maximum de e-déchets. Cela permettrait de sauver la vie des enfants qui travaillent dans les décharges à ordures.
Malheureusement, ce problème ne pourra pas être résolu du jour au lendemain. Acheter moins d’appareil électroniques contribuerait à résoudre le problème. Pour cela il faut remplacer les appareils électroniques moins souvent. Il faut également éduquer les populations à propos des effets néfastes des appareils électroniques. Si nous parvenons à réduire notre consommation et à recycler les appareils électroniques nous pouvons avoir un impacte positif sur le futur de nos enfants et de l’environnement.

LUCY CLAY

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *