Introduction à l’art du tissage en Afrique

L’ART DU TISSAGE EN AFRIQUE

Le tissage est une discipline qui occupe une place importante dans la culture africaine. Pensez au tissu ou à la serviette que vous utilisez tous les jours. Regardez vos vêtements, les vêtements des membres de votre famille ou de vos amis. Pensez aux paniers, sacs et filets de pêche que vous utilisez. Ces objets semblent probablement normaux à vos yeux.

Cependant, ces objets peuvent être très intéressants. Il y a 6 000 ans, les anciens égyptiens du nord de l’Afrique tissaient déjà. 6 000 ans plus tard, beaucoup de choses ont changé mais la pratique du tissage est restée. Le tissage n’est pas encore mort. Vous faites encore les mêmes gestes que vos ancêtres. N’est-ce pas fantastique? Tous les objets fait à base de tissage sont le résultat d’une longue tradition de tissage. N’est-ce pas merveilleux de savoir que vous contribuez à faire vivre la tradition du tissage? Le tissage vous connecte avec votre histoire.

LA CULTURE DU TISSAGE

Tisser est une partie importante de votre culture, c’est un symbole de votre identité. Le Kente (ou Kenté) est un tissu fait par les Akans, un peuple du sud du Ghana. Ce tissu est un symbole de leur culture. Les motifs et les couleurs ont une signification. Ce sont des symboles qui peuvent par exemple représenter l’histoire, la religion, les contes ou la politique. La couleur verte rappel les plantes, la ferme ou les médicaments aux herbes. C’est un symbole de vie, de croissance et de fertilité. La couleur grise fait penser aux cendres utilisées pour les rituels de lavement. Cela symbolise un esprit propre et équilibré. Le tissu fait par les peuple Akans représente leur style de vie et montre ce qui est important pour eux. Le Kente est un moyen d’exprimer leur manière de voir le monde de manière créative et colorée.

Les couvertures Khasa sont faites au Mali par le peuple Fulani pour se couvrir pendant l’hiver. Les couvertures Khasa sont décorées avec des motifs (rayures, cercles et triangles). Ces motifs représentent des personnages mythologiques et la vie dans la nature. Comme vous pouvez le constater, la tissage est intimement lié aux cultures des communautés. C’est une forme d’art. Le tissage est un art utilisé dans la vie quotidienne, mais également une partie importante de la culture de la communauté.

L’acte de tisser représente bien plus que simplement tisser des fibres ensemble pour faire du tissu. Vous vous créez une place au sein d’une longue tradition de tisseurs. Vous rejoignez vos parents, vos grands parents, vos arrières grands parents…etc. Par exemple, le Bogolan est un tissu ouest-africain teint avec de la boue. Les mères enseignent la pratique du tissage à leurs filles. Ce savoir-faire est un trésor transmis de génération en génération.

Vous racontez votre vie à travers le tissage et vous enrichissez l’histoire de l’art de votre communauté. Vous tissez le futur et l’identité de votre communauté. Le tissu est souvent produit par plusieurs personnes. Par exemple, plusieurs personnes participent à la production de couvertures Khasa. D’abord, les femmes Fulani filent et teignent la laine. Ensuite, les hommes Fulani s’occupent de tisser les couvertures. Les hommes et les femmes travaillent ensemble afin de produire des couvertures. N’est-il pas fantastique de savoir que les tissus tissés à la main sont des oeuvres d’art créées par plusieurs personnes? Le tissu devient donc un symbole de l’esprit d’équipe et des liens de la communauté.

Pour conclure, le tissage joue un rôle très important dans l’identité d’une culture. Pouvoir admirer les symboles de fierté culturelle au quotidien est une chance incroyable.

Marwin Ramos

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *