Comment structurer un bon cours

Le professeur est le symbole de l’enseignement. Si vous avez enseigné pendant plusieurs années, vous avez, sans doute, au cours de votre carrière emmagasiné de l’expérience en abondance. Si vous venez d’avoir votre diplôme de professeur, c’est à cause de vos études, votre talent et votre dévouement. Dans les deux cas, vous accepterez que parfois, enseigner une classe semble impossible comme tâche ; un grand exploit. Des fois, les élèves ne comprennent pas facilement ce qui est enseigné. C’est pour cela que les professeurs doivent fournir des cours accessibles et motivants.

Un plan bien structuré est important pour un cours de qualité:

Pour une bonne compréhension, chaque cours requiert une structure qui décrit son plan et sa méthode. Un bon cours doit aussi soutenir les besoins et capacités de tous les élèves. Les objectifs du cours (le but de la leçon) ainsi que les objectifs de ce qui a été étudié (le résultat de l’enseignement) doivent être accessibles et compréhensibles pour tous les élèves dès le début du cours. Un bon cours est composé de :

  • Une Introduction.
  • Un Développement.
  • Une Conclusion

L’Introduction:

L’Introduction est une activité qui prépare les élèves pour la leçon. Elle peut se réaliser en silence pour calmer les élèves et leur permettre de se concentrer sur un exercice. Voici quelques exemples :

  • Mettre des mots désordonnés dans le bon ordre
  • Mettre les phrases dans le bon ordre
  • Relier les mots aux images correspondantes
  • Corriger un exercice qui a des erreurs

L’Introduction permet aussi aux élèves de s’organiser pour la leçon. Voici quelques exemples:

  • Demander aux élèves ce qu’ils ont appris le cours précédent
  • Demander aux élèves de décrire une image en détail
  • Donner aux élèves une réponse et demander-leur de donner la question (ex : Réponse : mercredi – Question : quel jour vient avant jeudi ?)

Pour une Introduction efficace, il faut engager tous les élèves dans l’activité. Il faut aussi mobiliser les élèves qui ont l’habitude d’être moins expressifs. L’Introduction ne doit pas être plus longue que le Développement.

Le Développement:

Le Développement est la partie capitale du cours. Le Développement doit commencer dès que la classe est prête pour étudier. Le professeur doit toujours démontrer ce qu’il enseigne. C’est important que chaque élève comprenne ce qu’il étudie. Il faut aussi que la leçon soit assez motivant pour chaque élève afin qu’il développe sa faculté.
C’est une bonne idée d’organiser les activités pour permettre aux élèves de travailler en deux ou en petits groupes, cela leurs donnera plus de confiance. Pour insérer tous les élèves dans le cours, le professeur doit utiliser les techniques de différenciation (voir l’article « Besoins pédagogiques particuliers : qu’est-ce que c’est ? » par le même auteur, pour des exemples de différenciation).

La Conclusion:

Tout au long du cours, il est important de donner aux élèves l’opportunité de réfléchir et de relater ce qu’ils étudient. Le professeur fera ainsi des « mini-conclusions ». Cela permettra aussi au professeur d’évaluer le cours et de réaliser ce qu’il faut modifier. Pour une Conclusion efficace, il faut que tous les élèves participent en relatant les parties essentielles de la leçon. Voici quelques exemples :

  • Résumer ce qui a été appris pour permettre à chaque élève de comprendre et de bien apprendre.
  • Vérifier que les élèves ont compris l’importance et les éléments clés du cours.
  • Permettre aux élèves la possibilité d’évaluer leurs activités et celles de leurs camarades.

Il sera favorable aux élèves de savoir ce qu’ils étudient et d’être au courant des circonstances dans lesquelles cela pourrait être utile dans l’avenir. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’avoir des objectifs et des résultats lucides au début de chaque cours.

DR. ESSI DALMEIDA

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *