NUBIANS

LES NUBIENS, LE GROUPE MINORITAIRE LE PLUS IMPORTANT D’ÉGYPTE

INTRODUCTION 

Les Nubiens constituent l’un des plus grands groupes minoritaires ethniques de l’Égypte et du Soudan actuels. Leur patrie historique, la Nubie, s’étend d’Assouan à Khartoum, le long du Nil et des immenses déserts situés sur ses deux rives.

LA CAPITALE DE LA NUBIE

Le centre culturel de la Nubie moderne est la ville d’Assouan. Les maisons se distinguent par leurs murs peints de couleurs vives et leurs dômes larges et bas. Ces maisons sont à la fois pratiques et belles, car leur conception permet de garder l’intérieur frais dans la chaleur saharienne, tandis que leurs murs sont devenus une toile sur laquelle les artistes nubiens modernes s’expriment souvent.

Les pyramides les plus célèbres se trouvent près de Gizeh en Égypte, mais les Nubiens ont également construit des centaines de pyramides pour leurs rois dans le nord du Soudan. Il y a trois mille ans, les Nubiens étaient si puissants qu’ils ont pu conquérir l’Égypte et régner sur le pays pendant deux cents ans. Sous l’empire nubien, les deux tiers du Nil ont été réunis sous toute une série de souverains nubiens, qui ont régné sur l’un des plus grands empires de l’Antiquité.

LA TRADITION MUSICALE DE LA NUBIE 

 La tradition musicale de la Nubie est tout à fait unique. Elle renvoie un mélange d’influences venues d’Éthiopie, d’Arabie et même de la Grèce et de la Rome antique. Tous ces peuples sont passés par la Nubie, et ils ont laissé leur empreinte par le biais de la musique. Un bon exemple est Hamza El-Din, un musicien nubien célèbre pour son jeu magistral du oud (un instrument apporté en Afrique par les Arabes). Mais le musicien moderne le plus célèbre de la Nubie est peut-être Mohamed Mounir, qui a également joué dans un grand nombre de films au Moyen-Orient. Mounir est connu, non seulement dans les pays arabophones, mais dans le monde entier pour son mélange de styles traditionnels africains, de jazz et de reggae. Il continue d’être perçu comme une icône culturelle pour le peuple nubien.

L’AVENIR DE LA NUBIE 

Cependant, l’avenir de cette importante minorité ethnique est menacé. Lors de la construction du barrage d’Assouan par le gouvernement égyptien dans les années 1950, des centaines de milliers de Nubiens ont été chassés de leurs domiciles. Le barrage a provoqué l’inondation des plaines au sud d’Assouan, et des dizaines de villes ont disparu sous les eaux.

Abdullah Hany, un Nubien d’Assouan, a expliqué qu’à bien des égards, son peuple est coincé entre ceux de l’Égypte et du Soudan, dont les frontières sont le produit du colonialisme moderne (le condominium égypto-britannique).

Lors d’une interview, Abdullah a expliqué que les Nubiens ont plusieurs accents, une combinaison des dialectes soudanais et du sud de l’Égypte. On peut considérer qu’Assouan fait partie du Soudan, dit-il – leurs traditions sont très similaires.

La Nubie semble donc être coincée entre deux grands pays africains, mais malgré les problèmes que cette situation entraîne, sa riche culture continue de s’épanouir et ne cessera pas de prospérer de sitôt, espérons-le.

Ana Lanzon

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *