OIL INDUSTRY

oléoduc de promesses non tenues: Le travail continue sur ;oléoduc en Afrique de l’Est.

Avec un coût prévisionnel de 3,55 milliards de dollars (un chiffre qui continue à
augmenter) ;oléoduc de pétrole brut en Afrique de l’Est sera le plus long pipeline à
chauffage électrique du monde. C’est vrai que le travail sur ;oléoduc créera des emplois
tout au long de son tracé, mais des effets négatifs du projet sur les communautés
locales, sur le moyen de subsistance des habitants et sur les espèces sont toujours
dévastateurs. Les populations locales sont troublées par des effets négatifs du projet et
elles se sentent trahies par des promesses non tenues des compagnies pétrolières qui
les déplacent. L’oléoduc de pétrole brut en Afrique de l’Est constitue le pipeline de
promesses rompues pour les communautés dans toute l’Afrique de l’Est.

OLÉODUC DE PÉTROLE BRUT EN AFRIQUE DE L;EST

L oléoduc de pétrole brut en Afrique de l’Est, souvent dénommé EACOP, est un oléoduc
prévu qui aura une longueur de 1445 kilomètres et qui pompera le pétrole entre
;Ouganda et la Tanzanie. Le projet est soutenu par de grandes entreprises françaises et chinoises, ainsi que par certaines banques mondiales. Cependant, il a été critiqué en raison de son impact négatif sur les gens et sur la nature.

L’IMPACT SUR LES COMMUNAUTÉS

On a déplacé les populations locales tout au long du tracé envisagé du pipeline pour
laisser place à sa construction. Malgré les promesses de compensation, les
compagnies pétrolières ;ont pas été aussi généreuses qu;elles l'avaient initialement
prétendu. Les habitants de la région ont reçu des maigres sommes pour leurs
propriétés. Par exemple, Edison Basheija, âgé de 73 ans, a juré de ne jamais accepter
les 39715 shillings ougandais (environ 11 dollars américains) qu’on lui a offerts, parce que sa ; survie dépend de la terre.

Les villageois des colonies de Kijungu ont aussi été gravement touchés par le travail sur
le pipeline. Un habitant, Adrin Tugume, a déclaré ; Nous n’allons que souffrir, au lieu
de gagner et de voir nos vies changer.

Les impacts du pipeline sur les communautés endommagent irréparablement le moyen
de subsistance et le niveau de vie des habitants. Oxfam a demandé à Total (la
compagnie pétrolière qui joue le rôle principal dans le projet EACOP) de fournir
l’aide en nature ou l’aide financière immédiatement aux communautés qui sont
actuellement touchées par EACOP.

L’IMPACT SUR LA NATURE

L oléoduc constitue aussi une menace pour la nature. On a identifié 34 plantes de
conservation et beaucoup ;espèces en voie ;extinction sur le tracé du pipeline. Le
galago de Zanzibar, la grenouille dénommée ; le creuseur de museau de Masiliwa;
et la grenouille de flaque bouillonnante sont des exemples des animaux de
conservation importants qui sont menacés par le tracé envisagé du projet EACOP.

En plus de ses effets sur la nature, le pipeline aura aussi des effets dévastateurs sur
;environnement mondial. Selon les experts, le pipeline produira plus de 34 millions de
tonnes de carbone par an – ce qui est une quantité de gaz beaucoup plus grande que
les émissions communes de l’Ouganda et de la Tanzanie. À une époque où il est plus
important que jamais de réduire notre empreinte carbone mondiale, le pipeline constitue
un revers en ce qui concerne les efforts internationaux pour lutter contre la destruction
climatique.

LE TOLLÉ INTERNATIONAL

Le projet a suscité une réaction violente, dans toute l’Afrique et dans le monde entier.

Le révérend Fletcher Harper, directeur de GreenFaith International, a déclaré que << la
folie morale ;EACOP devient encore plus évidente quand on sait qu ;à peine 25% des
Ougandais et moins de 35% des Tanzaniens ont accès à des sources ;énergie
modernes.
En outre, Diana Nabiruma, de l'Institut africain pour la gouvernance énergétique, a
déclaré que ; le pétrole ;est pas ‘l'or noir’ comme on nous le fait croire, et la position
des Ougandais qui ont été affectés par ;EACOP est simple.

L’AVENIR

Grâce aux efforts des groupes locaux et internationaux, il existe des moyens de garantir
la protection et la sauvegarde des communautés qui se trouvent sur le tracé de
;oléoduc. Le rapport ;Oxfam à présenter des suggestions claires à ;intention ;EACOP
pour assurer la sécurité des communautés. De plus, le travail de mouvements
mondiaux, tels que le mouvement #StopEACOP, a levé le voile sur les implications des
plans du projet pour le monde entier.

C’est probable qu’on ne pourra pas faire arrêter le projet. Cela dit, il y a toujours de
;espoir pour les communautés qui ont reçu des promesses vides de la part des
compagnies pétrolières. Les pays autour du monde exercent une pression croissante
sur les compagnies pétrolières qui font partie du projet EACOP. Par conséquent, il
devient de plus en plus probable que justice sera enfin rendue pour les communautés
touchées.

NEHA VAZE

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *