Site icon Right for Education

LE DESIGN URBAIN: UN ATOUT POUR LES VILLES AFRICAINES DU FUTUR

URBAN DESIGN

Le terme design urbain pour le profane évoquerait des images de monuments architecturaux statiques, historiques et grandioses qui servent les communautés. Nous pensons aux bibliothèques, aux tribunaux, aux théâtres, aux nœuds de transport et aux centres économiques ; bien sûr, ce n’est qu’une partie d’un tout plus grand.

La conception urbaine va au-delà de la géographie physique et de l’environnement bâti et implique les aspects socioculturels et économiques des citadins. L’interaction et l’utilisation au sein de ces espaces affectent de manière significative la santé, la sécurité et les résultats économiques positifs de la population de la ville.

Façons de mettre en œuvre le design urbain dans les villes africaines :

Renforcement des capacités

Les structures urbaines, qui comprennent l’organisation des rues, des banlieues, des villes et des régions, constituent le cadre fondamental pour la construction d’infrastructures vitales et inclusives. Pendant la pandémie, les villes des villes africaines ont été touchées de manière disproportionnée. Les nécessités telles que la nourriture, l’emploi, l’assainissement, les transports, l’éducation et les soins de santé étaient souvent en nombre limité dans les communautés où un verrouillage partiel ou complet était appliqué. La médiocrité des infrastructures et les conditions historiques et socio-économiques peuvent avoir contribué à ces inégalités manifestes.

Par conséquent, il incombe aux futurs décideurs politiques de construire des villes accessibles à tous les citoyens du spectre socio-économique. La conception urbaine contemporaine efficace permettra en outre l’intégration fonctionnelle des espaces économiques, technologiques, sociaux et éducatifs, terreau fertile pour l’innovation afrocentrique.

Ces aspects immatériels de la géographie et de la conception urbaines constituent les facteurs qui favorisent les capacités de production car ils s’alignent sur les besoins démographiques des habitants d’une ville. En fournissant des infrastructures accessibles, résilientes et durables pour répondre à ces besoins, les communautés peuvent mobiliser les atouts socio-économiques et socioculturels dans leur développement.

Énergie verte

Avec les retombées de Covid-19 exacerbant les conditions de vie en ville, le besoin d’énergie verte et renouvelable n’a jamais été aussi évident. Les sources d’énergie verte ont le potentiel de réduire les coûts énergétiques ainsi que les coûts systémiques indirects connexes. Cela pourrait signifier un logement abordable, l’assainissement, les soins de santé, les transports, l’éducation, une plus grande sécurité alimentaire et la sécurité publique.

De plus, « l’énergie verte » va également au-delà de la production d’énergie ; il s’agit d’employer des matériaux et des procédés qui construisent des villes qui modulent la consommation d’énergie et diversifient leurs sources d’énergie.

 

L’importance d’atténuer la consommation d’énergie extrême devient évidente lorsque l’on considère qu’environ 70 % des besoins énergétiques mondiaux se trouvent dans les villes. Ce besoin, à son tour, alimente le cycle de production et d’émissions, qui sont économiquement, socialement et écologiquement insoutenables.

 

Villes africaines et design urbain

Si l’Afrique veut prendre sa place parmi les principales nations mondiales, nos espaces urbains, à la fois dans la conception et l’utilisation, doivent ressembler à des zones urbaines qui correspondent à une ville africaine moderne et technologiquement intégrée. Une stratégie pour s’en assurer est de garantir que nos villes sont « accessibles à pied ».

La « marquabilité » va au-delà de la capacité des piétons à traverser uniquement la ville, mais examine l’accessibilité des services et des biens importants disponibles à pied en quelques minutes. En élargissant les trottoirs et en réduisant les voies, les urbanistes peuvent commencer à se concentrer sur les citoyens, réduire la pollution, et augmenter l’activité et la santé.

De plus, les planificateurs doivent inclure des zones dynamiques qui se traduisent par des espaces adaptables et multifonctionnels. Cela aidera à répondre au besoin d’espace là où l’urbanisation progressive se produit. Cela garantira également que les gens peuvent se permettre de rester dans les pôles économiques en leur permettant d’utiliser une seule pièce pour le travail, la maison et les loisirs.

Conclusion

Le design urbain pourrait être une aubaine pour le développement afrocentrique ; non seulement il est construit sur l’idéologie de la diversité et de l’inclusion, mais il peut également prendre en compte les besoins des citadins et concevoir de futurs espaces et lieux qui reflètent une réponse africaine authentique.

Quitter la version mobile