Site icon Right for Education

TYPES DE MARIAGE EN AFRIQUE DU SUD

TRADITIONAL MARRIAGE IN SOUTH AFRICA

L’institution de la famille en Afrique du Sud est une unité sociale fondée sur le mariage. Elle joue un rôle central dans la société sud-africaine, car elle détermine la manière dont ses membres interagissent entre eux, ainsi que leurs expériences quotidiennes en tant qu’individus. Il existe de nombreuses formations familiales différentes en Afrique du Sud. Il y a les familles nucléaires qui se composent d’un mari, d’une femme et d’enfants. Il existe également des familles élargies composées des parents, des grands-parents, des oncles, des tantes et des enfants. Un mariage africain peut être polygyne, c’est-à-dire qu’un homme peut avoir plus d’une épouse. La mère et ses enfants sont au centre de cette cellule familiale. La polyandrie est une autre forme de polygamie qui fait référence aux femmes ayant plus d’un mari.

L’AFRIQUE DU SUD RECONNAÎT-ELLE LA POLYGAMIE?

Bien que l’Afrique du Sud ait l’une des constitutions les plus libérales du monde, qui accepte les mariages homosexuels et la polygamie pour les hommes, elle n’autorise pas les femmes à épouser plus d’un mari. En revanche, les hommes polygames peuvent avoir plusieurs épouses. Le débat qui se pose alors est le suivant : les femmes doivent-elles avoir plusieurs maris ?

Selon la loi 120 de 1998 sur la reconnaissance des mariages coutumiers, les mariages arrangés et les mariages polygames sont légaux en Afrique du Sud. Un livre vert a récemment été présenté pour suggérer que les femmes devraient également avoir le droit de se marier légalement avec plus d’un mari. Un livre vert est un document de discussion sur la politique gouvernementale qui indique la ligne de conduite que le gouvernement devrait adopter. Le livre vert est le précurseur d’un livre blanc. Le Livre blanc signifie que la politique a été approuvée.

QUELS SONT LES AVANTAGES POTENTIELS DE LA POLYANDRIE?

Les avantages potentiels de la polyandrie sont le fait qu’il n’y aurait pas d’autorité masculine unique dans chaque foyer et que le pouvoir serait donc réparti entre tous les conjoints. Les femmes gagneraient en autonomie, car elles auraient un plus grand contrôle sur leur corps. La polyandrie serait plus prospère pour les femmes car elles ne seraient pas économiquement dépendantes d’un seul homme.

QU’EN EST-IL DE LA DISSOLUTION DU MARIAGE?

Une hausse des divorces en Afrique du Sud a été constatée depuis le début de l’année 2022. Selon le département du développement social en 2021, on constate un déclin des familles nucléaires en Afrique du Sud.

CONCLUSION

Il existe de nombreux types de ménages différents en Afrique du Sud. La proposition de modifier la législation sur le mariage coutumier pour permettre aux femmes d’épouser plus d’un homme est le signe d’une société qui évolue et s’adapte. Il est important que les femmes obtiennent les mêmes droits que les hommes et la législation joue un rôle important à cet égard.

Quitter la version mobile