BEDTIME STORIES

BEINFAINTS DU HISTOIRES À L’HEURE DU COUCHER

Les contes font partie intégrante de la plupart des sociétés humaines. Les chercheurs ne savent pas depuis combien de temps nous racontons des histoires. Ils pensent que cela pourrait remonter à l’époque où les humains étaient capables de parler. Il est intéressant de noter que certains types d’histoires se transmettent d’une culture à l’autre. Par exemple, des idées et des thèmes similaires reviennent dans de nombreuses cultures différentes.

Partager des histoires présente des avantages psychologiques. Ces bienfaits sont le plus fortement ressentis lorsque les parents et les enfants racontent des histoires ensemble.

Tout d’abord, le partage d’une histoire à l’heure du coucher peut être une expérience de rapprochement pour les familles. C’est l’occasion de passer des moments de qualité et de détente. En retour, cela favorise un sentiment de connexion et de sécurité. C’est également un moyen pour les familles de partager des valeurs, une culture et d’autres aspects de l’identité.

Deuxièmement, les histoires aident les enfants à développer leur compréhension émotionnelle. Ils sont capables de se voir par rapport aux personnages et de réfléchir à ce qu’ils ressentent. Ils peuvent également se demander s’ils feraient des choix similaires ou différents de ceux des personnages. Les histoires permettent également d’aborder des expériences différentes. Les idées contenues dans ces histoires peuvent aider les enfants à faire face à des problèmes similaires dans leur propre vie. Les histoires favorisent également la créativité des enfants. En imaginant des choses lointaines ou fantastiques, ils apprennent à sortir des sentiers battus.

Troisièmement, raconter une histoire peut favoriser la capacité d’écoute. Lorsque les enfants écoutent des histoires, ils apprennent à écouter et à se concentrer sur la langue. Ces compétences peuvent être développées très tôt, dès l’âge de 8 mois. Cela peut sembler jeune, mais les recherches suggèrent que raconter des histoires aux bébés est toujours bénéfique. On pense que ces histoires contribuent au développement de leur langage lorsqu’ils sont un peu plus âgés.

Enfin, le fait de partager des histoires aide les enfants à développer d’autres compétences linguistiques. Si on leur fait la lecture d’un livre, ils peuvent participer à la lecture de certains passages. Ainsi, ils apprennent des mots et des phrases d’une manière plus amusante et plus intéressante qu’à l’école. Il est également utile de lire d’une manière attrayante. Par exemple, en utilisant des voix différentes pour les différents personnages. Cela permet de relier les mots et le ton aux émotions et aux personnalités. En outre, la lecture d’histoires permet aux enfants d’entendre et de voir des mots qu’ils ne voient pas dans la vie quotidienne. Il peut s’agir de choses pratiques, comme des mots décrivant un lieu lointain. Il peut aussi s’agir de choses simples, comme l’utilisation accrue d’adjectifs.

Globalement, les avantages du partage d’histoires sont d’ordre émotionnel, social et linguistique. Ils commencent à se développer dès le plus jeune âge. Partager des histoires ensemble peut avoir un impact positif sur la vie sociale et les capacités de lecture et d’écriture d’un enfant.

ROSA MARTIN

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *