Ilhan Omar – du statut de réfugié à élue du congrès

En 2017, un membre de lAssemblée législative de l’État, Ilhan Omar, a été invité au concours de pêche annuel du gouverneur du Minnesota. La pêche est une tradition locale très populaire dans le Minnesota, connue sous le nom de « pays des dix mille lacs ». Peu de gens s’attendaient à ce qu’Omar, une immigrée, participe vraiment au concours. À l’étonnement de tous, elle a gagné le concours en attrapant onze poissons. C’était le plus grand nombre de poissons jamais capturé par une seule personne dans l’histoire de l’événement.

 

En fait, Omar vient d’une famille de pêcheurs qui travaillaient autrefois sur la côte somalienne. Selon ses propres mots, « je pense que mes grands-pères chuchotaient au poisson et s’assuraient que leur petite-fille défendait leur héritage ». Un an plus tard, elle a été élue en tant que premier membre né en Afrique du Congrès des États-Unis, l’organe législatif le plus important du pays.

 

L’Enfance

Ilhan Omar est née à Mogadiscio, en Somalie, en octobre 1982. Elle est la plus jeune de sept frères et sœurs et vient d’une famille d’enseignants et de fonctionnaires. Quand Omar avait deux ans, sa mère est décédée. Elle a été élevée par son père et son grand-père, ancien directeur du ministère somalien des transports maritimes.

En 1991, elle a fui la Somalie avec sa famille pour échapper à la guerre civile du pays. Elle a depuis décrit avoir traversé des rues remplies de cadavres alors qu’ils s’enfuyaient. Omar a ensuite passé quatre ans dans le camp de réfugiés de Dadaab au Kenya, près de la ville côtière de Mombasa. En 1995, elle a déménagé avec sa famille aux États-Unis. Ils se sont installés à Minneapolis, la plus grande ville du Minnesota, où son père travaillait comme chauffeur de taxi et facteur. Minneapolis contient la plus grande communauté somalienne du pays.

 

La Vie aux États-Unis 

Quand elle a fréquenté l’école américaine pour la première fois, Omar a été victime d’intimidation par ses camarades de classe pour son apparence et le fait qu’elle portait un voile. Enfant solide, elle s’est défendue, se battant souvent avec des intimidateurs sur la cour de récréation. À l’époque, son père lui a dit qu’ils le faisaient parce qu’ils se sentaient menacés d’une manière ou d’une autre par son existence. Elle est diplômée de l’Université de l’État du Dakota du Nord en 2011 avec un diplôme en études internationales et a d’abord travaillé comme éducatrice communautaire. 

 

Carrière politique

Omar s’est rapidement intéressé à la politique et a travaillé pour des politiciens locaux du Minnesota. En 2016, elle a remporté un siège à l’Assemblée législative du Minnesota, battant quelqu’un qui occupait le siège pendant 44 ans. Deux ans plus tard, elle s’est présentée au congrès national et a remporté son siège par la plus grande marge de toutes les femmes de l’histoire américaine.

 

Aujourd’hui, Ilhan Omar occupe toujours son siège et est un membre célèbre du groupe de femmes du Congrès connu sous le nom de « The Squad ». Elle critiquait ouvertement le président Trump, qui a répandu de fausses théories du complot à son sujet. Omar est connue pour ses opinions de gauche, notamment son soutien aux soins de santé universels, à la réforme de l’immigration et à un salaire minimum plus élevé. Elle a été réélue en 2020.

 

Conclusion

Ilhan Omar, une ancienne réfugiée, a surmonté de nombreux obstacles pour devenir la première Américaine somalienne élue au congrès. Elle est une héroïne pour beaucoup de personnes dans le camp où elle a séjourné une fois, qui l’ont décrite comme « la fille de Dadaab ». Elle a dit : « Je parle tout le temps de moi de huit ans et de tous les enfants de huit ans qui vivent dans leurs camps. J’espère que ma victoire leur donne de l’espoir »

 

Traductrice : Nadia Najah Hassan

Oisin Kim

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *